Le service de train de banlieue sur la ligne Exo 4 Candiac pourrait être perturbé et même interrompu pour une durée indéterminée en raison de manifestations contre le projet de gazoduc Coastal GasLink, a mis en garde Exo, dimanche.

Raphael Pirro Raphael Pirro
La Presse

Selon l’entreprise qui exploite le réseau des trains de banlieue de la région métropolitaine de Montréal, c’est « la présence de manifestants aux abords de la voie ferrée du Canadian Pacifique (CP) » qui pourrait nuire au service.

Louis-André Bertrand, porte-parole d’Exo, a fait savoir que la décision de maintenir la voie ouverte sera prise par son propriétaire, le CP, demain matin.

Dans le cas où le service ne reprendrait pas demain matin, des autobus seront nolisés pour transporter les clients des gares Candiac, Delson, Saint-Constant et Sainte-Catherine vers le terminus Mansfield. Les clients de la gare du Canal et de la gare LaSalle devront prendre des autobus de la Société de Transport de Montréal (STM). Finalement, toujours en cas de fermeture, les clients aux gares intermodales de Montréal-Ouest et de Vendôme devront prendre les lignes de Saint-Jérôme ou de Veudreuil, a indiqué M. Bertrand.

« Demain avant de partir [nous suggérons] aux clients de regarder sur notre site ou sur notre fil Twitter de la ligne Candiac. Dès qu’on aura les informations de CP, on mettra les informations en ligne pour que les usagers sachent à quoi s’en tenir. Tout au long de la perturbation les informations seront là », a déclaré Louis-André Bertrand.

Des manifestants ont bloqué dimanche deux des principales voies de VIA Rail afin de protester contre un projet de gazoduc en Colombie-Britannique. Selon l’entreprise, 18 de ses trains ont dû être annulés, affectant le service de Montréal à Toronto ainsi que de Toronto à Ottawa, et ce dans les deux directions.

La circulation ferroviaire a aussi été perturbée sur une voie du CN près de Belleville, en Ontario. La compagnie dit avoir obtenu une injonction visant à faire évacuer ces manifestants.

PHOTO ALEX FILIPE, REUTERS

Des manifestants ont bloqué dimanche deux des principales voies de VIA Rail afin de protester contre un projet de gazoduc en Colombie-Britannique.

Des protestataires à travers le pays veulent démontrer leur solidarité avec les opposants au projet de gazoduc de la Coastal GasLink qui traverserait le territoire de la Première Nation Wet’suwet’en. Des manifestations en lien avec le projet ont lieu depuis maintenant près d’une semaine.

Sur les réseaux sociaux, les militants autochtones et environnementalistes partagent leur point de vue en utilisant les mots-clics #ShutCanadaDown, #ShutDownCanada, #WetsuwetenStrong, #KeepItInTheGround. Greta Thunberg a publié un tweet hier en solidarité avec le mouvement.

La GRC a procédé à plusieurs arrestations liées au non-respect d’une injonction de la Cour suprême de la Colombie-Britannique pour protéger le chantier.