Si Noël sera beaucoup moins blanc qu’il ne l’a déjà été cette année dans la métropole, des précipitations importantes sont tout de même attendues dans certaines régions cette semaine. La Gaspésie et la Côte-Nord pourraient recevoir jusqu’à 15 centimètres de neige.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

Le tapis de neige qu’on observe habituellement à Noël est de moins en moins commun, un phénomène qui peut en partie s’expliquer par la crise des changements climatiques qui bouleverse la planète entière, explique Farah Benoit, météorologue à MétéoMédia.

« Avant 1990, on comptait en moyenne trois Noëls blancs sur quatre. Maintenant, c’est plutôt deux sur trois. 2020 risque d’être la troisième année consécutive sans tapis de neige à Montréal. C’est du jamais vu depuis 1955 », avance Mme Benoit

C’est que les mois de décembre sont « de plus en plus doux » dans les milieux urbains comme Montréal, observe Mme Benoit.

« On voit que l’hiver a davantage de mal à s’installer, et c’est plus fréquent de voir un redoux ou des précipitations sous forme de pluie avant Noël, ce qui diminue les chances que la neige reste », explique -t-elle.

En somme, le passage en « mode hivernal » ne sera pas pour tout de suite dans bien des régions du Québec. Après des températures à la baisse observées cette semaine, le temps sera toutefois plus doux, et ce dans la plupart des municipalités.

Montréal épargné, l’est du Québec enneigé

« Ce n’est pas une année record, mais ça va tout de même varier énormément selon la région où vous vous trouvez », laisse tomber la météorologue Annabelle Fillion, d’Environnement Canada.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Les canons à neige ont été déployés sur les pistes de Bromont, samedi.

À Montréal, la semaine sera « assez tranquille », avec quelques flocons de neige dimanche qui se poursuivront jusqu’à lundi. On n’attend toutefois que de deux à quatre centimètres sur l’île. La neige devrait être de retour jeudi, mais se changera rapidement en pluie et risque de fondre rapidement vendredi. Du côté du mercure, les températures passeront en milieu de semaine au-dessus du point de congélation, avant de revenir sous ce dernier à l’aube du week-end.

Selon les prévisions de l’agence fédérale, c’est surtout dans l’est du Québec que la neige fera des siennes, avec l’entrée d’un premier système météo mardi. « On s’attend à un peu plus de 15 centimètres dans la Moyenne-Côte-Nord et à une dizaine de centimètres en Gaspésie. Il y aura aussi des vents forts et de la poudrerie », précise Mme Fillion.

Ailleurs au Québec, en Abitibi-Témiscamingue notamment, une quinzaine de centimètres de neige devraient tomber au sol entre jeudi et vendredi, alors qu’un second système entrera dans l’axe reliant cette région jusqu’à la Côte-Nord. « Ce ne sera pas un Noël hyper froid », note la météorologue, qui précise que la vigilance sera toutefois de mise sur les routes, surtout si la pluie et la neige forment une couche de verglas.