(Ottawa) Le premier ministre Justin Trudeau affirme que le gouvernement fédéral travaille avec la police et les différentes autorités concernées pour lutter contre l’exploitation sexuelle et la pornographie juvénile, après la parution d’un article dans un quotidien américain sur des contenus controversés du site Pornhub, établi à Montréal.

La Presse Canadienne

Le New York Times affirme avoir examiné le populaire site pornographique qui attire des milliards de visites par mois. On y trouverait des vidéos montrant des viols et l’exploitation sexuelle d’enfants.

Un groupe de parlementaires canadiens a récemment demandé au gouvernement de prendre des mesures contre Pornhub et sa société mère MindGeek, qui tireraient profit de « crimes sexuels de masse ».

La lettre adressée au ministre de la Justice David Lametti faisait suite à une précédente missive au printemps demandant au premier ministre Trudeau de lancer une enquête à ce sujet.

PayPal a suspendu ses services de paiement à Pornhub à la fin de 2019 et les sociétés de cartes de crédit ont été invitées à faire de même. Visa, Mastercard et American Express n’ont pas immédiatement répondu à une demande de commentaires.

« Nous avons toujours été extrêmement préoccupés par la violence fondée sur le genre, l’exploitation des mineurs et la pornographie juvénile, a déclaré M. Trudeau vendredi devant sa résidence d’Ottawa. Nous allons continuer à travailler avec les services de police et les agences de sécurité et tous les moyens possibles pour garantir la sécurité de tous les Canadiens. »