Le nombre de dossiers disciplinaires ouverts pour des policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a plus que doublé en 2019, comparativement à 2018.

Isabelle Ducas Isabelle Ducas
La Presse

C’est l’une des données révélées dans le dernier rapport annuel du SPVM, rendu public vendredi.

En 2019, 91 dossiers ont été ouverts, alors qu’il y en avait eu 40 en 2018, 39 en 2017 et 54 en 2016, apprend-on dans la section « Enquêtes relatives au Règlement sur la discipline interne des policiers du SPVM ».

Ces 91 dossiers concernent 104 policiers, comparativement à 46 en 2018.

Dix-sept réprimandes ont été distribuées, alors qu’il y en avait eu huit en 2018. Le nombre de journées de suspension disciplinaire s’élève à 77, contre 81 en 2018.

Dans la section « Déontologie », on apprend que 650 plaintes ont été déposées auprès du Commissaire à la déontologie policière, à l’encontre de 1013 policiers. En comparaison, en 2018, 622 plaintes avaient été déposées contre 946 policiers.

Voici d’autres données contenues dans ce rapport annuel :

Moins de meurtres, mais plus de crimes violents

Le SPVM a dû enquêter sur 25 homicides en 2019, comparativement à 32 l’année précédente, 24 en 2017 et 23 en 2016. Par contre, d’autres crimes violents ont vu leur nombre augmenter.

Tentatives de meurtre

2019 : 122

2018 : 106

Voies de fait

2019 : 13 275

2018 : 10 918

Agressions sexuelles

2019 : 1957

2018 : 1879

Autres infractions contre la personne

2019 : 5925

2018 : 5405

Fraudes : hausse de 27 %

Les crimes contre la propriété sont majoritairement en baisse, sauf les fraudes, qui ont bondi de 27 %.

Introductions par effraction

2019 : 6994

2018 : 7415

Vols de voiture

2019 : 4321

2018 : 4345

Fraudes

2019 : 9417

2018 : 7401

Facultés affaiblies : infractions en hausse

Le nombre d’automobilistes arrêtés en état d’ébriété a connu une hausse de 10 % en 2019, comparativement à l’année précédente. Ce nombre est en hausse constante. Dans 20 cas, la conduite avec capacités affaiblies a causé des blessures, mais on ne déplore heureusement aucun décès.

Conduite avec capacités affaiblies

2019 : 2076

2018 : 1908

2017 : 1927

2016 : 1867

2015 : 1763

28 collisions mortelles

Il y a eu quatre décès de plus sur les routes de Montréal, mais une baisse marquée du nombre d’accidents avec blessés ou dommages.

Collisions mortelles

2019 : 28

2018 : 24

Collisions avec blessés graves

2019 : 132

2018 : 166

Collisions avec blessés légers

2019 : 4479

2018 : 4644

Collisions avec dommages matériels

2019 : 14 660

2018 : 26 803

Hausse du nombre de morts chez les piétons

Vingt-quatre piétons sont morts à la suite de collisions en 2019, ce qui représente une hausse de 33 %. Mais les blessés graves ont été moins nombreux. Aucun cycliste n’est mort sur la route au cours de l’année.

Piétons

Nombre de morts

2019 : 24

2018 : 18

Nombre de blessés graves

2019 : 74

2018 : 89

Cyclistes

Nombre de morts

2019 : 0

2018 : 3

Nombre de blessés graves

2019 : 11

2018 : 20

Moins de constats d’infraction remis aux piétons et aux cyclistes

Bien que les cyclistes soient plus nombreux dans les rues de Montréal, ils ont reçu moins de constats d’infraction en 2019, tout comme les piétons.

Constats d’infraction remis aux piétons

2019 : 15 214

2018 : 22 826

2017 : 23 861

2016 : 22 304

2015 : 20 461

Constats d’infraction remis aux cyclistes

2019 : 8685

2018 : 12 285

2017 : 12 644

2016 : 11 785

2015 : 9326