(Montréal) L’avertissement de chaleur transmis jeudi matin par Environnement Canada est prolongé jusqu’à mardi prochain dans plusieurs régions de l’ouest et du centre du Québec ; il devait être en vigueur jusqu’à dimanche.

La Presse canadienne

Des températures maximales d’entre 30 et 35 degrés Celsius sont prévues. De plus, la combinaison des températures élevées et de l’humidité va créer un facteur humidex de près de 40, en particulier dans les zones fortement urbanisées.

L’agence fédérale prévient que lors d’une chaleur aussi forte que celle qui est annoncée, l’état de santé de certaines personnes peut se détériorer rapidement.

Les autorités recommandent de boire beaucoup d’eau et d’éviter de consommer des boissons alcoolisées, de fréquenter autant que possible les lieux climatisés ou frais, de rafraîchir sa peau souvent avec une serviette mouillée, de réduire les efforts physiques et de porter des vêtements légers.

Elles avertissent aussi de ne jamais laisser un enfant ou un bébé seul dans une voiture ou une pièce mal aérée, même pour quelques minutes, et suggèrent de prendre des nouvelles des proches, surtout ceux qui sont en perte d’autonomie ou qui vivent seuls.

L’avertissement de chaleur a notamment été émis pour les secteurs de Gatineau, de Montréal, des Laurentides et de Lanaudière, de la Haute-Mauricie, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de l’Estrie, des Bois-Francs, de la Mauricie et la région de Québec.

La Beauce, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie seront aussi affectés par la chaleur et l’humidité, de Rivière-du-Loup jusqu’à Gaspé, de même que la région de la baie des Chaleurs, mais dans ces régions qui ne font pas l’objet d’un avertissement de chaleur, le temps plus frais sera de retour vendredi soir ou samedi.

Un bulletin météorologique spécial sans avertissement de chaleur est aussi en vigueur jusqu’à mardi pour l’Abitibi-Témiscamingue ; les températures seront un peu moins chaudes.

Aucune alerte n’est en vigueur sur la Côte-Nord.