La mère du politicien Gilles Duceppe, Hélène Rowley Hotte, a été retrouvée morte d'hypothermie, dimanche matin, à l'extérieur de la résidence pour aînés qu'elle habitait dans l'est de Montréal.

Mis à jour le 21 janv. 2019
ARIANE LACOURSIÈRE LA PRESSE

Sortie à l'extérieur durant la nuit à la suite du déclenchement d'une alarme d'incendie dans le bâtiment qu'elle occupait, la dame de 93 ans aurait été incapable de regagner l'intérieur de la résidence, embarrée à l'extérieur. Son corps a été retrouvé étendu dans la neige.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) confirme avoir reçu un appel à 11h45 hier matin concernant ce décès. On explique qu'une alarme d'incendie s'est déclenchée à 4h15 dimanche matin dans les trois bâtisses du complexe résidentiel Lux Gouverneur, situé rue Sherbrooke Est, près du boulevard de l'Assomption.

Souffrant d'un problème d'audition, Mme Rowley aurait entendu l'alarme, mais n'aurait pas entendu le message diffusé dans sa résidence mentionnant qu'elle n'avait pas besoin d'évacuer. Elle s'est donc retrouvée seule à l'extérieur, alors que s'abattait une importante tempête sur Montréal, dans l'une des cours du complexe. Elle aurait par la suite été incapable de revenir à l'intérieur, la porte d'accès étant verrouillée, explique la porte-parole du SPVM, Caroline Chèvrefils.

Des enquêteurs du SPVM ont été dépêchés sur les lieux et ont écarté tout événement criminel. Le dossier est maintenant entre les mains du bureau du coroner.

Le complexe Lux Gouverneur a ouvert ses portes en 2009. Selon le registre des résidences pour personnes âgées du Québec, cet établissement, certifié, comprend 440 unités locatives et accueille une clientèle de personnes âgées autonomes. L'établissement n'a pas voulu commenter les événements.

Mariée à l'homme de théâtre Jean Duceppe, Mme Rowley est la mère de sept enfants dont Gilles Duceppe, l'ex-directrice général du théâtre Jean Duceppe, Louise Duceppe et la metteure en scène Monique Duceppe.

À l'extérieur du pays, Gilles Duceppe a mentionné à La Presse que la famille ne veut pas commenter l'événement pour l'instant.

Multiples réactions

Yves-François Blanchet, l'actuel chef du Bloc québécois, a offert ses condoléances à Gilles Duceppe et à sa famille. « Au Bloc québécois, la famille Duceppe, c'est notre famille à tous », a-t-il écrit dans un communiqué. « Au nom de toute l'équipe, je tiens à offrir mes plus sincères condoléances à Gilles Duceppe, ainsi qu'à Yolande, Amélie, Alexis et toute la famille. Nous sommes de tout coeur avec vous dans cette douloureuse épreuve. »

Le premier ministre du Québec, François Legault, qui effectue une visite officielle en France, a rapidement transmis par Twitter ses condoléances à M. Duceppe et sa famille. « Isabelle et moi sommes bouleversés pas le décès de Mme Rowley, la mère de Gilles Duceppe, a-t-il écrit. J'offre toutes mes sympathies à Gilles, à ses frères et soeurs, ainsi qu'à toute la famille dans ce moment d'une grande tristesse. »

À Ottawa, le premier ministre, Justin Trudeau, qui venait d'apprendre la nouvelle, a offert ses sympathies à M. Duceppe. Le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, et le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, ont quant à eux rapidement offert sur Twitter leurs condoléances.

Gilles Duceppe avait été élu sept fois député fédéral de Laurier-Sainte-Marie, au coeur de Montréal, à compter de 1990. Il a aussi été chef du Bloc québécois 15 ans, de 1996 à 2011.

- Avec La Presse canadienne