Un froid extrême et d'importantes chutes de neige s'abattent depuis samedi soir sur une large portion du territoire québécois.

Mis à jour le 20 janv. 2019
MARISSA GROGUHÉ ET MARC THIBODEAU LA PRESSE

Environnement Canada et les autorités exhortent la population à redoubler de prudence face à cette combinaison inusitée, qui rend la circulation extrêmement difficile sur de vastes segments du réseau autoroutier.

Les précipitations, qui se sont intensifiées durant la nuit, doivent se poursuivre toute la journée dimanche.

Une vingtaine de centimètres doivent s'abattre à Montréal et Québec, une trentaine en Estrie et en Beauce, et plus de 50 centimètres en Gaspésie, où des avertissements de blizzard sont en vigueur.

Les vents provoquent de la poudrerie ce qui réduit considérablement la visibilité sur les routes. En début d'après-midi, elle demeurait nulle dans certains secteurs des grandes régions de Montréal et de Québec, ainsi qu'à proximité de la frontière américaine.

> Consultez l'état du réseau routier

La majeure partie de l'autoroute 20 était frappée par ces conditions et des lames de neige étaient rapportées dans plusieurs secteurs. De nombreuses sorties de route ont été signalées. Aucun blessé grave n'était signalé en milieu de journée.

Le ministère des Transports a précisé que les traversiers entre Matane et Baie-Comeau et Québec et Lévis étaient inopérants.

À Montréal, la tempête perturbe le transport en commun. Les côtes de Beaver Hall, Ridgewood et Victoria ont été fermées, forçant la Société de transport de Montréal à rediriger une demi-douzaine de circuits d'autobus.

Des retards sont à prévoir et il pourrait être impossible de déployer la rampe aux arrêts de bus accessibles aux personnes en fauteuil roulant, a-t-on souligné.

Une opération de chargement de neige a été décrétée à compter de lundi soir, a annoncé la Ville de Montréal sur Twitter.

Le trafic aérien a aussi été fortement perturbé, la plupart des vols en matinée ayant été annulés ou retardés. À 15 h, la vaste majorité de ceux qui étaient annoncés en après-midi faisait l'objet d'un avis similaire. 

> Consultez les départs à l'aéroport Trudeau

> Consultez les arrivées à l'aéroport Trudeau

Tout le Québec se retrouve plongé dans un froid glacial. À Montréal, un maximum de -16 °C est prévu et les températures ressenties doivent varier de -35 °C à -29 °C durant la journée.

La vague de froid ne prendra fin que mardi, selon les météorologues. Le nord du Québec, épargné par la neige, traversera aussi quelques jours de froid extrême, puisqu'on prévoit un facteur de refroidissement éolien de -40 à -50 °C par moments jusqu'à lundi.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Selon le météorologue Alexandre Parent, d'Environnement Canada, cette combinaison « neige, froid et vents » se produit rarement au Québec. Il note que le mercure grimpe habituellement lors de tempêtes de neige, ce qui n'est pas le cas actuellement.

Urgences-santé a signifié avoir mobilisé toutes ses équipes, qui sont prêtes à intervenir au cours des rudes journées à venir. Dans un communiqué, l'organisation interpelle les résidants de Montréal et de Laval afin d'éviter un débordement de ses services. On recommande de n'utiliser les services d'urgence « qu'en cas d'urgences vitales et de communiquer avec Info-Santé (811) pour toute situation non urgente ».

Urgences-santé recommande aussi à la population de s'habiller chaudement et de couvrir les parties du corps qui sont exposées au froid et au vent. « Les températures attendues pourraient causer des engelures en 30 minutes ou moins si les vents sont forts », signale-t-on.

- Avec La Presse canadienne

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE