Les familles de deux policiers de la Colombie-Britannique détenus à Cuba après avoir été accusés de voie de fait ont indiqué qu'ils avaient été innocentés et libérés. Ils sont de retour à la maison.

LA PRESSE CANADIENNE

Dans un communiqué diffusé sur Facebook, les familles de Mark Simms, de la police de Vancouver, et de Jordan Long, de la police de Port Moody, ont exprimé « leur profonde gratitude » pour le retour des deux agents en sol canadien.

En avril, le vice-commissaire aux plaintes contre les policiers de la Colombie-Britannique avait annoncé que les deux hommes avaient été arrêtés à la mi-mars à Varadero à la suite d'allégations voulant qu'un adolescent de l'Ontario ait été agressé au même endroit.

Le service de police de Port Moody a indiqué qu'un de ses agents avait été acquitté en novembre par un juge cubain qui avait rejeté les accusations de complicité à une agression sexuelle.

Le policier ne pouvait pas quitter Cuba à ce moment-là, car les procureurs avaient interjeté appel, mais le verdict d'acquittement a été maintenu.

La police de Vancouver a dit qu'elle avait maintenu le contact avec son agent pendant sa détention à Cuba. Elle a confirmé son retour à la maison, mais sans fournir de plus amples renseignements.