Les inondations du printemps ont causé des dommages totalisant 127 millions de dollars au Québec, selon la société Catastrophe Indices and Quantification.

Thomas dufour
La Presse

La montée des eaux a inondé 9800 maisons dans la province. Quelque 17 000 personnes ont été touchées.  

Inondation des routes et de sous-sols, immersion de véhicules, déplacement des fondations de maisons : voilà les principaux dommages causés par les crus du printemps.

Avec l’intensification des changements climatiques, le Bureau d’assurance du Canada suggère aux partis politiques de créer un Plan d’action national contre les inondations. Ce plan serait en trois volets : l’éducation des citoyens, une marche à suivre pour les assureurs ainsi que des mécanismes pour déplacer les citoyens les plus à risque.

« Inondations, incendies de forêt ou tempêtes de vent, le risque financier des changements climatiques s’accroît, a dit le vice-président aux affaires fédérales au Bureau d’assurance du Canada, Craig Stewart. Tout parti politique […] devrait établir des mesures explicites pour protéger les Canadiens de ces menaces actuelles. »

Pour l’Ontario et le Nouveau-Brunswick, ces dommages totalisent environ 80 millions de dollars.