(Vancouver) Une personne de nationalité canadienne tuée lundi lors d’une collision en vol impliquant deux avions de tourisme en Alaska est l’une des deux victimes toujours portées disparues, a déclaré la compagnie Princess Cruises dans un communiqué.

La Presse canadienne

L’accident a fait au moins quatre morts — et vraisemblablement six. Le croisiériste californien a indiqué mardi qu’une personne de nationalité canadienne et une autre de nationalité australienne n’avaient toujours pas été retrouvées après la collision entre leur monomoteur De Havilland DHC-2 Beaver et un autre hydravion transportant 11 personnes, lundi, près de Ketchikan, en Alaska.

Princess Cruises a indiqué que les efforts de sauvetage se poursuivaient pour ces deux victimes, qui ne sont pas identifiées pour l’instant. Affaires mondiales Canada a confirmé qu’une personne de nationalité canadienne avait péri dans cet accident. Le ministère a déclaré que le nom ou la ville natale de cette victime n’était pas dévoilé pour des raisons de confidentialité.

La Garde côtière américaine avait précédemment indiqué que quatre corps avaient été retrouvés — trois dans le premier hydravion et un autre dans le plus gros appareil; 10 survivants étaient par ailleurs soignés pour des blessures dans un hôpital de Ketchikan.

«Un avion, exploité par Taquan Air, effectuait un vol d’excursion, vendu par l’intermédiaire de Princess Cruises», selon le communiqué de la compagnie. «Le vol revenait d’une excursion au-dessus des Misty Fjords avec 10 passagers (du navire de croisière) Royal Princess, plus le pilote (de l’appareil).

«L’autre hydravion impliqué était un vol indépendant (du croisiériste) transportant quatre autres passagers de Royal Princess, plus le pilote.»

La spectaculaire région de Misty Fjords est une attraction touristique très prisée, notamment à vol d’oiseau. Le navire Royal Princess avait quitté Vancouver en direction d’Anchorage, en Alaska, samedi dernier et devrait revenir à Vancouver le 25 mai.

Le porte-parole de Princess Cruises, Brian O’Conner, a déclaré que l’entreprise apportait tout son soutien aux autorités chargées de l’enquête ainsi qu’aux compagnons de voyage des passagers du navire. «Nous avons immédiatement alerté les employés de notre équipe Princess Care dans la région et déployé d’autres membres de l’équipe à Ketchikan pendant la nuit pour aider les familles touchées», indique M. O’Connor dans le communiqué.

Le croisiériste a également confirmé que les trois victimes du Beaver qui ont été retrouvées, dont le pilote, étaient des citoyens américains, de même que tous les passagers de l’appareil Taquan Air.

On ne sait pas comment les avions sont entrés en collision. Les enquêteurs du Bureau américain de la sécurité des transports devaient arriver sur place mardi midi.

Affaires mondiales Canada a indiqué dans un courriel que les représentants consulaires canadiens à Seattle étaient en contact avec les autorités locales afin de recueillir des informations supplémentaires, et qu’ils étaient prêts à fournir une assistance en cas de besoin.