La Sûreté du Québec a suspendu de ses fonctions l'officier responsable de la gestion de la tempête sur l'autoroute 13 entre mardi et mercredi, le temps de faire la lumière sur une situation «inacceptable».

Mis à jour le 16 mars 2017
Vincent Larouche LA PRESSE

Une enquête interne a été instituée pour déterminer si des sanctions seront imposées. «C'est clair qu'il y a des choses qui n'ont pas été faites correctement», a déclaré le capitaine Guy Lapointe, lors d'un point de presse jeudi matin.

Pour l'instant, l'officier est affecté à d'autres tâches administratives qui n'impliquent plus la gestion de situations critiques.

La direction de la SQ estime que l'axe d'intervention aurait dû être changé beaucoup plus tôt: plutôt que de continuer à miser sur la réouverture des voies enneigées, il aurait fallu commencer à organiser l'évacuation des automobilistes pris au piège.

Le capitaine Lapointe affirme par ailleurs qu'une autre enquête est en cours sur deux camionneurs dont les véhicules sont parmi les premiers à s'être retrouvés immobilisés sur l'autoroute, et qui n'ont pas collaboré avec la police pour organiser leur remorquage.

Des accusations criminelles et pénales contre les camionneurs ne sont pas écartées.