Le projet-pilote permettant à Uber d'opérer légalement sous certaines conditions pendant un an dans tout le Grand Montréal, à Québec et à Gatineau est finalement en vigueur, a annoncé Uber vendredi soir. «Cela signifie que tous les partenaires-chauffeurs Uber du Québec peuvent offrir des courses aux Québécois sous un régime entièrement réglementé», indique Uber, sur son site web.

Publié le 28 oct. 2016
Louis-Samuel Perron LA PRESSE

Vendredi dernier, la Commission des transports du Québec (CTQ) avait délivré à Uber un permis d'intermédiaire en services de transport par taxi, l'ultime étape pour démarrer le projet-pilote. Le gouvernement avait dû adopter un décret d'urgence pour court-circuiter le processus d'évaluation de la CTQ. Le ministère des Transports et Uber avaient signé une entente de principe pour ce projet-pilote il y a un mois et demi.

En vertu de l'entente, Uber devra verser une redevance au gouvernement de 0,97 $ par course jusqu'à 50 000 heures effectuées par semaine. La redevance s'élève à 1,17 $ par course jusqu'à 100 000 heures et augmente à 1,33 $ par la suite.