Les policiers montréalais en auto-patrouille ont été plongés dans un silence radio pendant plus d'une heure ce matin en raison d'une importante panne de leur nouveau système radio, a confirmé à La Presse le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Mis à jour le 20 janv. 2016
Louis-Samuel Perron LA PRESSE

Le porte-parole du SPVM Abdullah Emran n'était toutefois pas en mesure de donner plus d'informations sur les circonstances de cette panne majeure. On ignore également l'impact de ces «problèmes» sur le service à la population au cours de cette période. 

Cette peine a paralysé les communications entre les auto-patrouilles et la centrale de répartition pendant plus d'une heure, obligeant les agents à retourner à leur poste de quartier. Certains se sont ainsi résolus à utiliser leur téléphone personnel pour les urgences, a rapporté TVA.

Le SERAM, le nouveau système de radiocommunication, a été implanté l'été dernier par le SPVM pour remplacer le vieux système datant des années 80.