Source ID:; App Source:

La Journée des parcs épargnée par la grève

Le parc national du Lac-Témiscouata.... (PHOTO FOURNIE PAR LA SÉPAQ)

Agrandir

Le parc national du Lac-Témiscouata.

PHOTO FOURNIE PAR LA SÉPAQ

Même si le syndicat représentant les employés de la SÉPAQ a un mandat de grève en poche, la Journée des parcs prévue dimanche devrait se tenir sans problème.

Un porte-parole du Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ) a indiqué samedi que l'organisation ne comptait pas appeler au débrayage «de façon imminente».

Dimanche, l'accès à l'ensemble du réseau des parcs nationaux de la SÉPAQ sera gratuit, ce qui promet d'attirer plusieurs plaisanciers.

Selon Éric Lévesque, porte-parole du syndicat, la planification nécessaire au déclenchement d'une grève ne permettait pas au syndicat d'agir aussi rapidement.

Mésentente salariale

Il y a un mois, une nouvelle convention collective semblait à portée de main. Patrons et syndiqués s'étaient entendus sur les grandes lignes de l'entente.

«L'entente de principe datait du 3 mai, a rappelé vendredi M. Lévesque. Ça devait passer par un conseil de délégués de 60 personnes. Ils l'ont refusée, alors c'est un retour à la table de négociation.»

Le niveau des hausses salariales constituerait le principal point de tension. La Société des établissements de plein air du Québec proposait une hausse de 4% sur cinq ans, alors que le syndicat demandait 2 % par année.

Le syndicat compte 2000 membres, qui travaillent notamment dans les 22 parcs nationaux et les 16 réserves fauniques de la province.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer