L'image de Jean Charest et la popularité de son parti étaient en lente remontée: il y a un mois, la tendance a été stoppée net. La cote personnelle du premier ministre a chuté depuis l'été. En fait, les chefs des trois principaux partis sont bien moins populaires que leur formation politique.

Mis à jour le 22 oct. 2011
DENIS LESSARD LA PRESSE

C'est ce que constate CROP dans son enquête mensuelle réalisée pour La Presse. Tenu du 13 au 17 octobre auprès de 1000 internautes, le coup de sonde montre que 14% des Québécois voient désormais en Jean Charest «le meilleur premier ministre» parmi les chefs de parti. Il y a un mois, 19% des répondants étaient de cet avis, et ils étaient 22% en juin et en août.

En revanche, moins de Québécois estiment que Jean Charest devrait quitter son poste. En novembre 2010, 77% des gens espéraient qu'il jette l'éponge, et il en reste 70% en octobre. «Je ne crois pas que M. Charest ait gagné des points, mais c'est beaucoup dû au recul de Mme Marois qui, il y a un an, était davantage une solution de rechange», analyse Youri Rivest, vice-président de CROP.

Pauline Marois est au plancher; 10% des gens la voient aux commandes, le même score qu'en septembre. Depuis mai dernier, où elle récoltait 20% d'appuis, elle est en chute constante. L'adéquiste Gérard Deltell et Amir Khadir, de Québec solidaire, marquent le pas, avec 6% et 8% d'appuis - pour eux, les fluctuations des derniers mois ne sont guère significatives. «Exception faite d'Amir Khadir, dit le spécialiste, tous les chefs tirent leur parti vers le bas. Le Québec souffre d'un vide de leadership.»

Les intentions de vote du Parti libéral stagnent par rapport à septembre à 28%, mais le Parti québécois perd trois points, à 25%. «Le PQ perd un point ou deux tous les mois», constate Rivest. L'appui à la souveraineté baisse; le Non récolte au brut 58%, alors qu'il était à 49% en mai, avant que n'éclate la crise au PQ.

L'ADQ obtient désormais 20% des suffrages, deux points de mieux qu'en septembre, une montée égale à celle de Québec solidaire qui passe de 11 à 13%.

Chez les francophones, le PQ récolte 30% d'appuis contre 23% pour l'ADQ et un bien maigre résultat de 19% pour le PLQ. «Cela devient très difficile pour le PLQ en étant troisième chez les francophones», résume M. Rivest.

Avant répartition des 18% d'indécis, le PLQ et le PQ récoltent à eux deux 38% des suffrages, une situation étonnante selon le spécialiste. «CROP n'a jamais constaté une situation où les deux principaux partis obtenaient si peu d'appuis», rappelle-t-il.

Balayage de Legault

Sans surprise, CROP observe qu'un parti dirigé par François Legault remporterait une très confortable victoire dans l'éventualité d'élections générales. Sa formation aurait obtenu 39% des votes dans une course où l'ADQ de Gérard Deltell serait restée en piste. C'est une remontée de six points pour M. Legault, qui renoue avec ses résultats du début de l'été. Les libéraux obtiendraient alors 22% des votes et le PQ suivrait avec 17%. L'ADQ récolterait 11% dans une course contre le parti de M. Legault. Selon M. Rivest, toutefois, ces résultats doivent être vus comme un sommet pour l'équipe Legault. «Cela ne pourra que baisser à l'avenir», prédit-il.

En avalant l'ADQ, François Legault balaierait littéralement le Québec, avec 48% des suffrages. Le PLQ tombe alors à 20% et le PQ à 18%, une zone très dangereuse pour l'avenir même d'une formation politique, observe M. Rivest. «Dans ce scénario, François Legault récolterait plus de 100 circonscriptions (sur 125), prédit l'analyste. Avec des scores autour de 20%, on n'élit pas beaucoup de députés. À 23%, le 2 mai, le Bloc québécois s'est retrouvé avec quatre sièges seulement.»

Q. Si un nouveau parti politique dirigé par François Legault existait, pour laquelle des formations politiques suivantes voteriez-vous si des élections provinciales avaient lieu aujourd'hui ? Après répartition

Nombre de répondants: 763

Un nouveau parti regroupant la coalition de François Legault et l'ADQ: 48%

Le Parti libéral du Québec: 20%

Le Parti québécois: 18%

Québec solidaire: 8%

Le Parti vert du Québec: 5%

nombre de répondant 1000

Octobre 2011

TRÈS " PLUTÔT SATISFAIT(E): 24%

TRÈS SATISFAIT(E): 3%

PLUTÔT SATISFAIT(E): 21%

PLUTÔT " TRÈS INSATISFAIT(E): 72%

PLUTÔT INSATISFAIT(E): 37%

TRÈS INSATISFAIT(E): 34%

JE NE SAIS PAS: 4%

Q. S'il y avait des élections provinciales aujourd'hui au Québec, pour lequel des partis suivants voteriez-vous ? Après répartition

Nombre de répondants: 763

L'ACTION DÉMOCRATIQUE DE GÉRARD DELTELL: 20%

LE PARTI LIBÉRAL DE JEAN CHAREST: 28%

LE PARTI QUÉBÉCOIS DE PAULINE MAROIS: 25%

LE PARTI QUÉBEC SOLIDAIRE D'AMIR KHADIR: 13%

LE PARTI VERT DE CLAUDE SABOURIN: 5%

AUTRE PARTI: 9%

MÉTHODOLOGIE : Du 13 au 17 octobre 2011, CROP a mené un sondage en ligne auprès de 1000 répondants. Les résultats ont été pondérés afin de refléter la distribution de la population adulte du Québec selon le sexe, l'âge, la région de résidence, la langue d'usage à la maison, la langue maternelle, le niveau de scolarité ainsi que les valeurs socio-culturelles des répondants. Compte tenu du caractère non probabiliste de l'échantillon, le calcul de la marge d'erreur ne s'applique pas. Les données ont été arrondies à l'unité.