Une voiture de patrouille de la sûreté municipale de Granby a été impliquée dans une spectaculaire collision, hier midi. Deux policières et une Granbyenne de 58 ans ont été blessées. La Sûreté du Québec a été saisie du dossier.

Karine Blanchard

La scène était inusitée à l'angle de la rue Court et du boulevard Boivin. La voiture de patrouille était juchée dans les escaliers d'une école de danse et le Nissan Pathfinder se trouvait à quelques mètres de là, de l'autre côté de la rue.

Les policières, qui cumulent trois et six mois d'expérience, circulaient sur le boulevard Boivin pour répondre à un appel urgent. Sirènes et gyrophares étaient en fonction.

«J'étais à pied quand la voiture (de patrouille) est passée à côté de moi et qu'elle a mis ses sirènes, raconte Isabelle Cossette-Hébert. Quand elle est passée, elle roulait vite. Je ne sais pas si elle a ralenti au stop», poursuit-elle.

Pour l'instant, on ignore si la conductrice de la voiture de patrouille a effectué son arrêt obligatoire à l'intersection de la rue Court.