Trois autres accusations ont été déposées, vendredi matin, au palais de justice de Québec, à l'endroit de Pierre Defoy, cet homme de 50 ans soupçonné d'avoir enlevé un garçon de 8 ans, mardi soir, à Lévis.

Mis à jour le 18 juill. 2008

Il s'agit d'accusations d'agression sexuelle causant des lésions, de voies de fait graves ayant mis la vie de la victime en danger et d'incitation à un contact sexuel avec une personne âgée de moins de 14 ans. Pierre Defoy était déjà accusé d'enlèvement et de séquestration.

Mardi soir, il aurait enlevé l'enfant, l'aurait transporté dans le coffre de son automobile jusqu'à un immeuble à logements de Québec, où le garçon a finalement été retrouvé par les policiers, à l'intérieur d'un ancien réservoir d'huile à chauffage.

Les résultats des analyses effectuées dans le réservoir détermineront si une accusation supplémentaire de tentative de meurtre pourrait être portée.

Entre-temps, à la demande de la défense, le suspect sera soumis à des examens psychiatriques au Centre hospitalier Robert-Giffard, à Québec. L'accusé doit revenir en cour le 22 août.

Lors de sa comparution, vendredi, Pierre Defoy a été fortement chahuté par d'autres détenus qui attendaient de passer devant le tribunal. La mère du jeune garçon a assisté à la comparution.