Le gouvernement fédéral américain a expliqué à une cour fédérale, vendredi, avoir l'autorité nécessaire pour détenir le Canadien Omar Khadr, qui a été capturé en Afghanistan quand il n'avait que 15 ans.

Mis à jour le 18 juill. 2008

Khadr, qui a maintenant 21 ans, est emprisonné au camp militaire de Guantanamo Bay, à Cuba. Il est accusé d'avoir lancé la grenade qui a tué un soldat américain en 2002.

Les avocats de Khadr prétendent que le droit international interdit aux gouvernements d'incarcérer des individus aussi jeunes à titre de «combattants ennemis» et de les accuser de crimes de guerre.

Mais Washington, dans des documents remis vendredi à une cour d'appel fédérale, affirme que les forces armées ont le droit, sur un champ de bataille, d'appréhender tout individu - même un mineur - qui attaque et tue des soldats américains.

Le tribunal entendra les plaidoiries dans cette affaire le 4 septembre, avant le procès de Khadr, qui doit avoir lieu en octobre.

Plus tôt cette semaine, une vidéo de l'interrogatoire de Khadr par le Service canadien du renseignement de sécurité en février 2003 a été rendue publique. On y voit l'adolescent alterner entre un jeune heureux et une victime anéantie.