Une vingtaine de jeunes franco-ontariens se sont envolés, hier, vers le Bénin où ils réaliseront une mission humanitaire de 25 jours auprès de la population béninoise et de prisonniers.

Mis à jour le 23 juill. 2008
Catherine Lamontagne

Une vingtaine de jeunes franco-ontariens se sont envolés, hier, vers le Bénin où ils réaliseront une mission humanitaire de 25 jours auprès de la population béninoise et de prisonniers.

Lancé en 1995 à l'école secondaire Garneau du secteur Orléans à Ottawa, l'organisme Jeun'Espoir organise annuellement des voyages humanitaires en Jamaïque et au Bénin auxquels participent des adolescents et des jeunes adultes francophones d'Ottawa. "Lorsque j'ai fait mes premiers voyages en Jamaïque, j'ai réalisé qu'il s'agissait de la meilleure éducation à offrir à nos jeunes. Quand je vois le cheminement personnel des participants à leur retour, j'ai un véritable sentiment d'accomplissement", raconte le responsable du projet, André Clermont, professeur de biologie à Garneau.

Sous l'aile de la Fraternité Internationale des Prisons, les jeunes voyageurs mettront sur pied un camp de vacances pour 200 enfants béninois, aideront à la construction de différents édifices et travailleront dans une prison où ils donneront médicaments et soins de base aux prisonniers.

"Il s'agit d'une expérience unique. Ça change une vie et surtout, ça remet les valeurs à la bonne place", affirme Tonie Lavictoire, une jeune infirmière de 23 ans qui en sera à son troisième voyage humanitaire.

Dès sa 12e année, Mme Lavictoire s'est découvert une âme de missionnaire grâce aux différents projets de l'organisme ottavien. "Je me suis envolée pour la Jamaïque lorsque j'avais 18 ans et depuis je voyage sans cesse. Il serait difficile pour moi de ne pas retourner au Bénin car j'aime beaucoup les gens là-bas et je veux savoir où ils en sont rendus depuis notre dernière visite car honnêtement, je suis portée à croire qu'on fait une certaine différence", confie la jeune femme qui ne dit pas non à de future mission humanitaire à titre d'infirmière.

De son côté, André Clermont prépare déjà son prochain voyage en Jamaïque en mars 2009.

clamontagne@ledroit.com