Recherche Voyage

Tourisme à Montréal: les records de 2017 seront battus en 2018

Selon les prévisions du Conference Board du Canada... (Photo Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Selon les prévisions du Conference Board du Canada et de Tourisme Montréal, la métropole recevra quelque 11 millions de visiteurs au cours de l'année 2017.

Photo Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le lendemain de veille appréhendé après une année de festivités pour souligner le 375e anniversaire de Montréal n'aura pas lieu. Si 2017 a permis à la métropole de battre des records de fréquentation, 2018 pourrait les fracasser. C'est du moins ce qu'ont déclaré hier les représentants de Tourisme Montréal, au cours d'une conférence de presse visant à dresser un bilan de la saison touristique.

3 %

Au lendemain des festivités entourant le 375e anniversaire, on a craint le pire pour 2018. «On avait prévu une baisse il y a à peu près un an, a admis hier Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal. Finalement, on a réalisé qu'on parlait d'une augmentation d'environ 3 %. J'aimerais qu'on surpasse le record de cette année. Il n'y a pas de raison [que ça diminue]. Il y a certains des éléments du 375e qu'on va retrouver l'année prochaine. Tous les legs qu'on a eus vont être encore là.»

11 millionsMission accomplie. L'année 2017 était à peine entamée qu'on prévoyait déjà que Montréal recevrait quelque 11 millions de visiteurs d'ici et d'ailleurs. Selon les prévisions du Conference Board du Canada et de Tourisme Montréal, cet objectif sera atteint. On prévoit également que la métropole enregistrera un total de 3,6 milliards de dollars en dépenses touristiques.

214,10 $Le prix moyen des chambres à Montréal pour la période allant de juin à août a surpassé pour la première fois le cap des 200 $, ce qui équivaut à une hausse de 11,7 %. «Ça fait quelques années que l'on a une conjoncture qui est favorable au tourisme, souligne Ève Paré, présidente-directrice générale de l'Association des hôtels du Grand Montréal. Il y a un effet d'offre et de demande qui permet aux hôteliers de se positionner avec des tarifs plus avantageux [pour eux].

Selon les prévisions du Conference Board du Canada... (Photo Martin Tremblay, Archives La Presse) - image 2.0

Agrandir

Selon les prévisions du Conference Board du Canada et de Tourisme Montréal, la métropole recevra quelque 11 millions de visiteurs au cours de l'année 2017.

Photo Martin Tremblay, Archives La Presse

21 joursLe parapluie a été le compagnon de route de bien des visiteurs qui ont débarqué dans la métropole cet été. Et pour cause, les mois de juin, juillet et août ont été marqués par un total de 21 jours de pluie (200 mm). Toutefois, ces conditions météorologiques ont peut-être favorisé les institutions muséales, puisque celles-ci ont enregistré une hausse de l'achalandage - de 28 % au Musée des beaux-arts, de 63,3 % au musée McCord et de 84 % au musée Pointe-à-Callière.

+ 100,3 %

Depuis la levée de l'imposition du visa en décembre 2016 et l'ajout de liaisons aériennes par Aéro Mexico, les Mexicains semblent avoir remis le Canada sur leur liste de destinations de vacances. Si bien que seulement pour le mois de juin, on a noté une augmentation de 100,3 % du nombre de visiteurs issus du pays de Frida Kahlo qui sont entrés au Canada par la frontière du Québec. Pour la même période en 2016, on en comptait seulement 4729, contre 9472 cette année. Les touristes étrangers qui débarquent au Québec sont d'abord et avant tout originaires des États-Unis, de la France et ensuite du Mexique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer