• Accueil > 
  • Voyage > 
  • Nouvelles 
  • > Le Cap-Breton débordé par les demandes d'Américains craignant Trump 
Recherche Voyage

Le Cap-Breton débordé par les demandes d'Américains craignant Trump

La directrice de Destination Cap-Breton affirme que deux... (PHOTO Glenn Adams, archives PC)

Agrandir

La directrice de Destination Cap-Breton affirme que deux employés sont nécessaires à temps plein pour répondre aux demandes de renseignements en ligne et au téléphone.

PHOTO Glenn Adams, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
SYDNEY, N.-É.

L'île du Cap-Breton, présentée comme un refuge pour les Américains qui craignent l'élection de Donald Trump, a vu l'achalandage de son site web touristique tripler cette année. Résultats: environ 3 500 réservations ont été effectuées.

Selon le ministère du Tourisme de la Nouvelle-Écosse, les séjours d'une nuit dans les hôtels et les gîtes au mois d'avril ont grimpé de 30 % par rapport à l'an dernier.

Mary Tulle, directrice de Destination Cap-Breton, affirme que deux employés sont nécessaires à temps plein pour répondre aux demandes de renseignements en ligne et au téléphone.

Cap-Breton a frayé la manchette au moins de février, lorsqu'un animateur radiophonique de la région, Rob Calabrese, a créé un site web intitulé «Cape Breton if Donald Trump Wins» pour se moquer du populiste républicain et vanter les charmes de l'île.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer