Recherche Voyage

Dormir ailleurs: petit bonheur au Pod 39

Dans le lounge, une table de ping-pong se... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Dans le lounge, une table de ping-pong se déploie devant une murale d'inspiration mexicaine. L'éclairage est assuré par des guirlandes de lanternes de papier.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(NEW YORK) Dormir au coeur de Manhattan dans un hôtel branché, sans pour autant y laisser sa chemise; l'équation semble impossible.

Or, il existe quelques solutions pour les voyageurs futés prêts à sacrifier une partie de leur confort: les hôtels de la chaîne Pod. Le succès du Pod 51 (dans Midtown East) et du Pod 39 (dans Murray Hill) ne se dément pas; tous deux affichent souvent complet et un nouvel hôtel Pod doit ouvrir au printemps à Brooklyn, dans le quartier Williamsburg. En février, Washington DC accueillera aussi un hôtel Pod.

Le secret de cette popularité? Les prix, bien sûr: les plus petites chambres se louent à partir de 80 $US la nuit, les plus grandes peuvent s'envoler pour aussi peu que 120 $US (plus taxes, toujours) en basse saison. Une aubaine pour Manhattan. Mais comme on l'a découvert lors d'un récent séjour au Pod 39, le succès de ces hôtels mini n'est pas qu'affaire d'économies.

En effet, le Pod 39 est situé à proximité des quartiers touristiques et des grandes attractions. D'ici, on peut rejoindre à pied Times Square, le Rockefeller Center, le MoMA. Et la gare de Grand Central Terminal.

Mieux, l'hôtel est branché, et ce, dans tous les sens du terme. Primo, l'internet sans fil est gratuit et les chambres sont dotées de prises USB pour recharger les appareils électroniques. Secundo, la décoration colorée et délicieusement décalée des espaces communs semble tout droit sortie d'un manuel de déco à l'usage des hipsters. Dans le lounge, une table de ping-pong se déploie devant une murale d'inspiration mexicaine. L'éclairage est assuré par des guirlandes de lanternes de papier. Le mobilier est composé de grandes tables de réfectoire, de divans et de poufs rayés. Le soir, un mixologue officie derrière le bar. Le matin, on peut y manger un bagel et un café pour 4 $ tout ronds. Le lieu est convivial à souhait.

Au 17e étage, la terrasse extérieure offre de... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Au 17e étage, la terrasse extérieure offre de plus un point de vue impressionnant sur le ciel new-yorkais

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Un point de vue magique

Au 17e étage, la terrasse extérieure offre de plus un point de vue impressionnant sur le ciel new-yorkais: on voit poindre le Chrysler Building et l'Empire State Building. Au soleil couchant, c'est magique!

Mais il y a un hic et c'en est un de taille (littéralement): les chambres sont minuscules. Le Pod 39 correspond grosso modo à l'interprétation new-yorkaise des hôtels capsules japonais. La superficie des 366 chambres varie entre 6 et 13 m2; les claustrophobes pourraient mal s'y sentir!

Pour garder les prix au plus bas, tout le superflu a été évacué; les chambres ne contiennent que l'essentiel, soit un lit modulaire, quelques cintres, un téléviseur à écran plat. La salle de bains? Elle est séparée de la pièce principale par une porte coulissante de verre givré. Pour l'intimité, vaut mieux chercher ailleurs! Pas de cafetière, de minibar... ni parfois de place pour poser une grosse valise. Il faut la glisser sous le lit, non sans quelques contorsions.

Pour qui veut faire la grasse matinée et paresser à l'hôtel, ces chambres lilliputiennes peuvent ressembler à un enfer sur terre. Ou rappeler un tombeau, c'est selon. Mais le voyageur qui compte passer le moins de temps possible entre quatre murs trouvera son petit bonheur au Pod 39. C'est un bijou au succès franchement mérité où on retournerait sans hésiter.

Le Pod 39 correspond grosso modo à l'interprétation... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Le Pod 39 correspond grosso modo à l'interprétation new-yorkaise des hôtels capsules japonais. La superficie des 366 chambres varie entre 6 et 13 m2; les claustrophobes pourraient mal s'y sentir!

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Notre verdict

Prix payé pour une nuitée: 285 $US (taxes incluses) pour une grande chambre (la Queen Pod) pendant la période des Fêtes.

Situation: dans le quartier Murray Hill, près de plusieurs attractions touristiques.

Services: internet gratuit, restaurant adjacent (Salvation Taco), bar, terrasse.

On aime: les prix, la splendide terrasse.

On aime moins: les chambres microscopiques.

Un endroit à recommander pour: les jeunes voyageurs ou ceux qui comptent passer beaucoup de temps hors de leur chambre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer