Balades d'automne au Québec

Les chemins de traverse offrent de jolis points... (Photo François Roy, La Presse)

Agrandir

Les chemins de traverse offrent de jolis points de vue automnaux sur la campagne des environs d'Oka.

Photo François Roy, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les premières semaines d'octobre sont souvent les plus belles de l'automne. Et elles passent très vite: en quelques jours, les couleurs sont parties, pour plusieurs mois. Cette année, mêlez-vous aux touristes et à ceux qui font la fête à l'automne, tous les ans. Consacrez une journée complète à la contemplation de la nature. Nos suggestions pour des balades d'automne tout en couleurs

Trois escales dans les Basses-Laurentides

Pour admirer les couleurs sans parcourir des centaines de kilomètres, voici trois idées d'endroits où mettre le nez dehors dans la région d'Oka.

Allez au parc

Il se trouve à moins d'une heure de route de Montréal et pourtant, le parc national d'Oka vous semblera bien plus loin lorsque vous vous trouverez dans les sentiers qui bordent les marais ou la plage.

Pour avoir un aperçu des couleurs et une vue sur le lac des Deux-Montagnes, faites l'ascension du Calvaire d'Oka, ce chemin de croix vieux de 270 ans. C'est une activité qui se fait très bien en famille, en une heure de randonnée environ. La semaine prochaine, soit le dimanche 12 octobre, pour célébrer le plus beau moment de la saison, on vous attendra au sommet avec des pommes et du fromage d'Oka. Si votre famille compte des ados ou si vous avez envie d'une activité plus intense, découvrez le parc sur deux roues. Les «fatbike», qu'on peut louer sur place, vous permettront de faire une balade sur la plage ou dans des sentiers de vélo de montagne. Assurément plus sportif que la balade au Calvaire...

Bonne chose à savoir: le parc d'Oka est situé... à Oka, extrêmement populaire l'automne. Arrivez tôt au parc pour éviter les foules de cueilleurs de pommes, ou encore en fin de journée. Mieux encore: si vous avez des congés en semaine, l'endroit sera beaucoup plus tranquille. Il reste même des disponibilités en octobre, surtout la semaine, pour des nuitées en «chalets compacts» qui logent jusqu'à quatre personnes. Pour une belle escapade d'automne, avant les vraies journées froides.

Samedi prochain (11 octobre), il y aura aussi une dégustation de produits régionaux au parc, avec des saveurs d'Oktoberfest.

2020, chemin d'Oka, Oka

sepaq.com/pq/oka

Faites des provisions

Ce n'est pas un hasard si Oka et Saint-Joseph-du-Lac sont si populaires pour la cueillette des pommes; la région est vraiment charmante. Certains producteurs ont mis en place, au fil des ans, une offre touristique complète. C'est le cas des Vergers Lafrance, où vous pouvez passer plusieurs heures en famille, à cueillir des pommes, visiter la petite ferme et le marché, puis manger une bouchée au café. Vous repartirez évidemment avec leurs superbes beignes aux pommes. L'offre est si intéressante qu'il y a beaucoup de monde tous les jours de la semaine chez les Lafrance pendant la saison des pommes.

Si vous cherchez un peu plus de tranquillité, on trouve tout près le rang de l'Annonciation. Le paysage y est magnifique. Vous y trouverez plusieurs vergers, dont le Verger bio d'Oka, une des rares entreprises à faire de la pomiculture biologique au Québec.

Le rang vous mènera directement au village. Si vous avez la dent sucrée, faites un arrêt chez Mathilde Fays, jeune chocolatière qui travaillait autrefois à l'Abbaye d'Oka. Elle fait de jolis chocolats avec des produits de la région, dont le miel de sarrasin d'Intermiel, de Mirabel, la lavande de Maison Lavande, de Saint-Eustache, et la bière de la Microbrasserie du Castor, de Rigaud. Un bon souvenir gourmand à rapporter à la maison.

1473, chemin Principal, Saint-Joseph-du-Lac

lesvergerslafrance.com

445, rang de l'Annonciation, Oka

vergerbrabantvincent.wordpress.com

47, rue Notre-Dame, Oka

chocolateriemf.com

Roulez sur un chemin de campagne

La région des Basses-Laurentides s'étend du bord du lac des Deux-Montagnes jusqu'à la rivière des Outaouais. Vers Saint-Placide, vous vous retrouverez plus loin des foules, notamment parce que vous aurez dû traverser Kanesatake par la route 344, qui n'a rien de bucolique malgré le lac à côté. Si vous avez envie de rouler dans de beaux paysages ruraux, optez plutôt pour les rangs de campagne qui mènent vers Mirabel. Le rang Saint-Vincent est l'une de ces belles routes que les motocyclistes aiment bien parcourir.

Une douzaine de kilomètres séparent Saint-Placide de Mirabel par le rang Saint-Vincent. Vous y croiserez quelques cabanes à sucre, au repos en cette période de l'année, et le vignoble des Négondos, qui ne l'est vraiment pas. Octobre est un mois de vendanges, donc les vignerons en ont plein les bras - littéralement -, mais ils prendront certainement le temps de vous faire déguster leurs vins bios si vous y faites un arrêt en après-midi. Les vins des Négondos ne sont en vente qu'au vignoble et sur la carte de quelques bons restaurants de la province, ce qui explique pourquoi les clients fidèles vont chercher leurs bouteilles à la caisse.

Tout au bout du rang Saint-Vincent se trouve la Boucannerie Belle-Rivière, une adresse bien connue des gens du coin et adorée des carnivores. Vous trouverez dans leur comptoir toutes les viandes en version fumée, dont une impressionnante variété de saucisses, ainsi que du jerky maison de boeuf, de porc ou de dinde, à grignoter sur la route.

Vous êtes aussi tout près d'un autre paradis des carnivores, la cabane à sucre du Pied de cochon, désormais ouverte pour la saison des pommes. Mais si vous rêvez de goûter à la cuisine du chef Martin Picard, version Basses-Laurentides, vous n'avez qu'une date à retenir: le 1er avril 2015. C'est le jour où les réservations pour la saison des pommes de l'année prochaine débuteront...

8871, rang Saint-Vincent, Mirabel

boucannerie.com

7100, rang Saint-Vincent, Mirabel

negondos.com

11382, rang de la Fresnière, Mirabel

aupieddecochon.ca/cabanepdc

- Stéphanie Bérubé

Stoneham affiche ses couleurs

Pour admirer les couleurs et humer l'odeur de la forêt en pleine mutation, rien de mieux qu'une randonnée pédestre pouvant se faire avec bébé... et poussette.

À quelque 20 minutes de Québec, Les Marais du Nord, situés à Stoneham, offrent des sentiers permettant à toute la famille d'admirer le spectacle automnal.

Les 8 km du circuit, dépourvus d'obstacles et de pentes abruptes, permettent de circuler aisément avec une poussette, ce qui plaira aux parents qui peuvent avoir du mal à faire des randonnées pédestres avec des tout-petits qui ne sont pas en âge de marcher ou qui se fatiguent vite.

Vue sur le Marais depuis les passerelles, montagnes colorées et possibilité de faire du canot ou du kayak sur le lac Saint-Charles ou la rivière des Hurons, voilà ce qu'offre le parc-nature, qui connaît en ce moment sa période la plus fréquentée de l'année. L'endroit est également connu des amateurs d'ornithologie puisque près de 159 espèces d'oiseaux peuvent y être observées.

Pour ceux qui souhaitent faire un pique-nique, quelques tables ainsi que des bancs de bois ont été installés çà et là sur le site. Histoire de profiter pleinement de sa balade, mieux vaut arriver le matin, car en après-midi, les sentiers sont envahis par les marcheurs.

Excursions en montagne

Les amoureux de la montagne sont également servis dans la région des cantons unis de Stoneham-et-Tewkesbury. D'abord, il existe plusieurs sentiers qui passent par la Station touristique Stoneham, là où les skieurs dévalent les pentes pendant l'hiver. Plusieurs sont actuellement fermés, mais devraient rouvrir sous peu. 

Un peu plus loin, il y a évidemment le parc national de la Jacques-Cartier et ses 100 km de sentiers pédestres permettant d'admirer différents points de vue. Jusqu'à la mi-octobre, il est encore possible d'y planter sa tente (jusqu'au week-end de l'Action de grâce). Voilà une dernière occasion de faire du camping sauvage avant que l'hiver s'installe.

Où casser la croûte?

Le pain de Pascal

Pour les randonneurs qui cherchent un endroit pour acheter une baguette à manger sur les sentiers ou encore pour les affamés qui veulent se mettre quelque chose sous la dent après avoir marché, Pascal le boulanger, situé non loin du Marais du Nord, est l'endroit idéal pour faire une halte. En plus d'un grand choix de pains aux noix, aux céréales ou autres baguettes, on y prépare des plats qu'il est possible de déguster sur place ou en terrasse quand le soleil se fait généreux. Pizza, salades, sandwichs, quiches et soupes comptent parmi les choix offerts.

2, avenue Tewkesbury, Stoneham

pascalleboulanger.com

Brunch au lac Delage

À l'heure du brunch, la fin de semaine, la rotonde vitrée du Manoir du lac Delage permet aux gens qui s'attablent au restaurant d'admirer le paysage. Le buffet du dimanche offre une variété de fruits frais, oeufs, crêpes et omelettes préparées sur place selon les goûts de chacun, et permet de commencer la journée du bon pied.

40, avenue du Lac, Lac-Delage

manoirdulacdelage.com

- Nathaëlle Morissette

Splendeurs mauriciennes

Les paysages de la Mauricie sont splendides toute l'année mais, comme partout au Québec, ils sont magnifiés l'automne venu. Pour découvrir ou redécouvrir la région, on s'attarde au parc national de la Mauricie, où la forêt s'offre en spectacle.

Pour une première visite et une courte randonnée, on convergera vers le sentier Les Cascades, que l'on trouvera en utilisant l'entrée du parc située du côté de Saint-Mathieu-du-Parc. Après avoir traversé le lac Wapizagonke en passant par un pont de bois, le clou de la courte marche sont les superbes cascades qui déboulent sur des roches plates et créent de petits bassins où il fait bon se tremper en été. Au mois d'octobre, on arrêtera sans doute la baignade une fois les pieds mouillés, et encore! Une balade de 2 km à privilégier si on a avec soi des petits qui rechignent à marcher sur de trop longues distances.

Cette même boucle mène au sentier des Falaises, un peu plus long. Sur le chemin, des belvédères offrent de beaux points de vue sur le lac Wapizagonke.

Les activités ne se sont pas éteintes avec la fin de l'été et se poursuivent jusqu'à l'Action de grâce dans le parc. Le dimanche, par exemple, des naturalistes seront au terrain de pique-nique Shewenegan de midi à 14h afin d'expliquer comment les animaux du parc se préparent à l'arrivée de l'hiver.

Bon à savoir

Au Québec, les détenteurs d'une carte de transport OPUS peuvent se prévaloir d'un rabais sur leur entrée dans les parcs nationaux du Canada. Il s'agit d'un 2 pour 1 sur les droits d'entrée. Le tarif le plus élevé s'applique (par exemple, si un adulte est accompagné d'un enfant, c'est l'entrée de l'enfant qui sera gratuite).

Au retour

Cueillir sa citrouille

En déviant de l'autoroute 55 et en roulant une dizaine de minutes de plus, on se retrouve rapidement à la Ferme Éthier. C'est l'occasion d'aller dans le champ cueillir une citrouille que l'on rapportera chez soi. Un forfait famille de 20$ permet à chaque membre de rapporter une citrouille à la maison.

490, 4e Rang, Saint-Étienne-des-Grès

fermeethier.com

Un verre d'automne au Trou du Diable

Un arrêt à Shawinigan au retour permettra de s'attabler à la microbrasserie le Trou du Diable, encore récemment primée pour ses bières. C'est également l'endroit idéal pour casser la croûte avec des plats réconfortants.

412, avenue Willow, Shawinigan

troududiable.com 

- Marie-Ève Morasse

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer