Balade sur la route des Navigateurs

Une pancarte qui annonce la Route des Naviguateurs... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Une pancarte qui annonce la Route des Naviguateurs dans le Bas-St-Laurent.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Parce qu'on manque parfois de temps pour faire un grand voyage, les balades permettent de découvrir un nouveau coin du Québec ou de le voir autrement. Cette semaine: La route des Navigateurs.

Hors l'A20, la beauté

Le chemin des vacanciers québécois passe souvent par l'autoroute 20, le tracé privilégié pour qui veut atteindre rapidement la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent. Les automobilistes oublient toutefois que, parallèlement à cette autoroute monotone, se déploie la route des Navigateurs, un bijou de route panoramique entre champs et fleuve Saint-Laurent.

Dans Chaudière-Appalaches, quelques kilomètres à peine séparent la tristounette autoroute Jean-Lesage des villages riverains, dont certains figurent parmi les plus beaux villages du Québec. Chacun donne envie de s'arrêter. Du coup, on roule peu, mais les coups de coeur sont nombreux.

Le clocher de l'église de Saint-Michel-de-Bellechasse constitue une excellente boussole pour indiquer le début de cette balade. Le village s'articule autour de la place de l'église, mais c'est la marina qui sert désormais de lieu de rencontre. Le paysage y est spectaculaire: le fleuve, l'île d'Orléans et les montagnes de la rive nord, au loin.

Parcours 

Départ: Saint-Michel-de-Bellechasse 

7,6 km 

Arrêt 1: Saint-Vallier 

10 km 

Arrêt 2: Berthier-sur-Mer 

38,6 km 

Arrêt 3: L'Islet 

14,7 km 

Arrêt 4: Saint-Jean-Port-Joli 

9 km 

Arrêt 5: Saint-Roch-des-Aulnaies (pataterie) 

3,4 km 

Fin: Saint-Roch-des-Aulnaies (parc)

Marie Hébert, potière et propriétaire de la boutique... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Marie Hébert, potière et propriétaire de la boutique Bleu Marie.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Saint-Vallier: la vie en bleu

Dans le village voisin de Saint-Vallier, l'estuaire se fait plus discret, caché derrière les arbres matures et les belles résidences de villégiature du siècle dernier. La potière Marie Hébert, grande adepte de surf et enseignante de géographie défroquée, a choisi de construire son atelier tout près de la grève. C'est ici qu'elle façonne ses jolis bols, jardinières, cabanes à oiseaux ou cache-pots qui se déclinent dans une palette maritime de bleu, de vert, de sable. L'atelier est ouvert aux visiteurs du jeudi au dimanche, de 11 h à 17 h. Sa mère Johanne Veilleux, joaillière depuis 30 ans, a ouvert son atelier juste à côté.

À ceux qui le désirent, Marie indique comment accéder à la plage par une petite allée bordée de rosiers, qui longe des chalets magnifiquement conservés. Le temps semble couler lentement à Saint-Vallier...

Bleu Marie, 398, avenue de l'Église, Saint-Vallier

La plage de Berthier-sur-Mer.... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

La plage de Berthier-sur-Mer.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Berthier-sur-Mer: les pieds dans l'eau

Berthier-sur-Mer baigne dans une autre ambiance, plus animée. Le village profite de deux plages où les baigneurs sont nombreux à venir planter leur parasol en été. À cette hauteur, le fleuve devient estuaire et l'eau douce se mélange à l'eau salée. Près de la plage du parc fluvial, des tables de pique-nique sont installées sur un grand terrain gazonné. Le soir, les familles s'y rassemblent pour admirer les roses et les orangés du coucher de soleil. L'accès aux plages est gratuit, mais les services sont limités.

Quitter Berthier-sur-Mer signifie aussi quitter des yeux l'île d'Orléans, qui disparaît à mesure que l'on s'approche de Montmagny, plus importante ville de la région. Au large, l'île aux Grues nous fait de l'oeil... Trente minutes de traversier suffiraient pour y accéder.

Mais la route est belle et L'Islet est tout près.

Parc fluvial de Berthier-sur-Mer, 100, rue de la Marina, Berthier-sur-Mer

Coucher de soleil sur le brise glace NGCC... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 4.0

Agrandir

Coucher de soleil sur le brise glace NGCC Ernest Lapointe.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

L'Islet-sur-Mer: dans le ventre des bateaux

Le coeur de L'Islet-sur-Mer a toujours battu au rythme du Saint-Laurent; plus de 200 marins et capitaines sont nés dans ce village riverain. Le Musée maritime du Québec leur rend hommage. Les expositions intérieures sont fort intéressantes, tout comme la visite des deux bateaux-musées - un brise-glace et un prototype militaire digne d'un roman de science-fiction. Les samedis jusqu'au 27 août, des ateliers pour les familles sont offerts. Bonne nouvelle: le billet d'entrée (12 $ par adulte, 8 $ pour les 6 à 17 ans) est valide pendant toute la saison 2016.

Musée maritime du Québec, 55, chemin des Pionniers Est, L'Islet

Le quai municipal à Saint-Jean-Port-Joli.... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 5.0

Agrandir

Le quai municipal à Saint-Jean-Port-Joli.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Saint-Jean-Port-Joli: les jardins, le magasin

Suivre la route des Navigateurs d'ouest en est, c'est rouler de clocher d'église en clocher d'église, les fenêtres baissées pour sentir l'air de plus en plus salin. À Saint-Jean-Port-Joli, le fleuve s'élargit davantage. Juste en face, sur la rive nord, on devine Baie-Saint-Paul.

Dans la ville, célèbre pour ses artisans sculpteurs, plusieurs restaurants et boutiques se sont installés à proximité de l'église ou de la marina. Pas Le Moule à Sucre. Cette boutique champêtre aux allures de magasin général, qui tient à la fois de l'épicerie du terroir, de la confiserie et de la boutique d'artisan, est plutôt installée le long de la route 132. La grange ancienne jouxte des jardins biologiques où poussent de nombreuses plantes médicinales. Accès payant.

Le Moule à Sucre, 248, avenue de Gaspé Est, Saint-Jean-Port-Joli

Des oignons frits au restaurant Mamie Pataterie.... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 6.0

Agrandir

Des oignons frits au restaurant Mamie Pataterie.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Saint-Roch-des-Aulnaies: une patate pas comme les autres

À Saint-Roch-des-Aulnaies, la cantine gourmande Mamie Pataterie s'est taillé une solide réputation grâce à ses plats qui font la part belle aux produits de la région. Le bloc d'oignons frits au miel est à se damner. Le burger à l'esturgeon noir? Délicieux. On savoure le tout sur place ou on opte pour la commande à emporter. Ça tombe bien, il y a dans ce village un parc divin pour pique-niquer...

Mamie Pataterie, 1245, route de la Seigneurie, Saint-Roch-des-Aulnaies

Le parc Havre-du-Quai... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 7.0

Agrandir

Le parc Havre-du-Quai

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Parc Havre-du-Quai de Saint-Roch-des-Aulnaies: la perle cachée

Le parc Havre-du-Quai, à la sortie de Saint-Roch-des-Aulnaies, est facile à rater. Un clignement d'oeil et c'est trop tard; la route d'accès nous a échappé. Pourtant, au bout de cette route de terre (bordée par un horrible centre de traitement des eaux) se cache un vrai trésor: une pointe qui s'avance dans le fleuve et offre un point de vue sublime sur la Côte-du-Sud. Quelques tables à pique-nique, des bancs, des fleurs sauvages. Et des affleurements rocheux où s'asseoir pour attendre le coucher du soleil, toujours spectaculaire de ce côté du fleuve...

Parc Havre-du-Quai, Au bout de la route du Quai, Saint-Roch-des-Aulnaies

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer