Recherche Voyage

Açores: l'(autre) île de beauté

Île de São Miguel.... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

Île de São Miguel.

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À mi-chemin entre Montréal et Lisbonne se trouve un petit bout de Portugal, comme échappé au milieu de l'Atlantique. São Miguel, la plus grande île de l'archipel des Açores, offre au visiteur un heureux mélange d'authenticité épargnée par le tourisme de masse, de patrimoine et de splendeurs naturelles.

Formé par une cuvette presque circulaire, d'origine volcanique,... (PHOTO THINKSTOCK) - image 2.0

Agrandir

Formé par une cuvette presque circulaire, d'origine volcanique, l'îlot de Vila Franca permet de profiter de la mer sans avoir à encaisser de fortes vagues. 

PHOTO THINKSTOCK

Ilhéu de Vila Franca

À quelques minutes de bateau au large du port de Vila Franca do Campo se trouve l'îlot du même nom, rendez-vous estival des amateurs de baignade et de soleil. L'endroit est formé par une cuvette presque circulaire, d'origine volcanique, qui permet de profiter de la mer sans avoir à encaisser de fortes vagues et les pieds bien posés sur une plage en pente douce. Tout autour, on peut étendre sa serviette sur des plateformes construites ou sur le sol. Parfait pour toute la famille. Prévoir 5 € par personne pour le transport.

Ponta Delgada, capitale de l'île, est aussi la... (PHOTO THINKSTOCK) - image 3.0

Agrandir

Ponta Delgada, capitale de l'île, est aussi la plus grande ville de l'archipel.

PHOTO THINKSTOCK

Ponta Delgada

La capitale de l'île est aussi la plus grande ville de l'archipel. Son centre est charmant avec ses petites rues et ses grandes places pavées, partiellement occupées par des terrasses de café. On peut y visiter la riche église Santo Cristo, tout près de laquelle est conservée la statue du Senhor Santo Cristo dos Milagres, promenée une fois par année dans les rues devant des milliers de fidèles qui lui vouent un culte dévot. Un musée militaire occupe une partie de l'immense fort de São Brás - encore utilisé - et les grandes portes de la ville blanc et brun, sur la place Gonçalo Velho Cabral, sont incontournables pour les photos-souvenirs.

C'est à Furnas, ville construite au-dessus d'un complexe... (PHOTO THINKSTOCK) - image 4.0

Agrandir

C'est à Furnas, ville construite au-dessus d'un complexe volcanique en activité, qu'on réalise le mieux les origines de l'archipel.

PHOTO THINKSTOCK

Furnas

Une petite ville sulfureuse, mais les moeurs des habitants n'y sont pour rien. C'est ici, dans cette ville construite au-dessus d'un complexe volcanique en activité, qu'on réalise le mieux les origines de l'archipel. À Furnas, on marche autour des calderas où bouillonne l'eau brûlante, on s'étonne devant la chaleur qui se dégage des trottoirs et on déguste le cozido, un pot-au-feu de viandes et de légumes que le restaurateur a cuit simplement en l'enterrant quelques heures. Aux jardins Terra Nostra, situés tout près, il est possible de se baigner dans un grand bassin d'eau chauffée par l'activité volcanique, avant une promenade dans le grand parc.

Différentes randonnées partent tout près du principal belvédère... (PHOTO THINKSTOCK) - image 5.0

Agrandir

Différentes randonnées partent tout près du principal belvédère surplombant le paysage de Sete Cidades. 

PHOTO THINKSTOCK

Sete Cidades

L'immense cratère où se voisinent deux lacs - un bleu et un vert - est devenu l'un des attraits les plus populaires de São Miguel. Vaut mieux s'y rendre par temps dégagé si on espère y admirer la vue. Différentes randonnées partent tout près du principal belvédère surplombant le paysage. L'une d'elles permet de rejoindre le village de Sete Cidades en deux heures environ : d'abord sur une crête vertigineuse par endroits, puis sur le plancher des vaches, tout près - justement - de quelques ruminants impassibles. Une fois à destination, on peut se restaurer au Lagoa Azul, un petit restaurant sympathique.

Deuxième ville de São Miguel pour la population,... (PHOTO THINKSTOCK) - image 6.0

Agrandir

Deuxième ville de São Miguel pour la population, Ribera Grande est construite autour d'une belle place surplombant un gigantesque «pont aux huit arcs».

PHOTO THINKSTOCK

Ribeira Grande

Deuxième ville de São Miguel pour la population, Ribeira Grande est construite autour d'une belle place surplombant un gigantesque « pont aux huit arcs ». On y visite la fabrique de Mulher de Capote, où l'on transforme les fruits de la passion, les mûres et les oranges - ainsi que beaucoup de sucre - en liqueurs. Visite et dégustation gratuites. Ribeira Grande se vante aussi d'accueillir, dans sa périphérie, les deux seules plantations de thé sur le territoire européen : Chà Gorreana et Porto Formoso. On peut visiter les installations artisanales de transformation, avant de se promener entre les rangées de théiers et de goûter au produit local.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer