Recherche Voyage

Le Britannia: dans l'intimité de la royauté

La reine Élisabeth II dormait dans ce lit... (Photo: Andrée Lebel, La Presse)

Agrandir

La reine Élisabeth II dormait dans ce lit étroit à bord du Britannia.

Photo: Andrée Lebel, La Presse

Partager

Andrée Lebel
La Presse

(Leith) Après avoir vu le lit étroit dans lequel dormait la reine Élisabeth II à bord du Britannia, vous ne verrez plus jamais la monarchie de la même façon. Plus qu'intéressante, la visite du yacht royal est passionnante.

Le Britannia a été au service de la famille royale pendant 44 ans, à partir de son inauguration en 1953 jusqu'à son retrait en 1997. Il est maintenant ancré dans le port historique de Leith, au nord d'Édimbourg. Et c'est l'attraction la plus populaire d'Écosse.

Toutes les pièces des cinq ponts sont ouvertes aux visiteurs: des appartements royaux jusqu'à la buanderie, de la timonerie au mess des officiers, en passant par les cuisines, l'infirmerie, le cabinet dentaire et même le garage de la voiture officielle. Environ 95% des meubles et objets qui étaient sur le navire pendant sa vie active sont demeurés en place, grâce à un prêt de la Royal Collection. Un audioguide, offert en 22 langues, permet de se déplacer à son rythme et de profiter d'explications complètes dans chacun des points d'intérêt.

Les appartements royaux constituent bien sûr le clou de la visite. Ils reflètent les goûts d'Élisabeth II, qui en a choisi les meubles, les tissus et les peintures. La reine aimait aussi s'entourer de photos de ses enfants, de souvenirs familiaux et d'objets exotiques reçus en cadeaux. Elle a souvent dit que le Britannia était son véritable chez-soi, le seul endroit où elle pouvait se détendre. Peu importe où ses voyages l'amenaient dans le monde, dès qu'elle franchissait la passerelle royale, la reine avait l'impression de rentrer à la maison.

Le piano de Diana

Malgré l'argenterie, le cristal et les porcelaines, les appartements royaux sont étonnamment modestes. La véranda qui donne sur le pont supérieur était la pièce préférée de la reine, celle où elle prenait souvent le thé et qui servait de salle familiale. Les fauteuils semblent moelleux, et l'aménagement s'apparente à celui d'un chalet confortable. Les chambres attenantes de la reine et du prince Philip ne possèdent que des lits à une place. En fait, le seul lit à deux places à bord du navire est celui réclamé par le prince Charles et la princesse Diana pour leur lune de miel en 1981. Dans l'immense salon entourant le foyer, on peut voir le piano sur lequel Diana aimait jouer pour se détendre après le repas du soir. La salle à manger réservée aux dîners officiels permet d'imaginer les grands de ce monde autour de la table. Nelson Mandela, Ronald Reagan, Mikhaïl Gorbatchev et Bill Clinton y ont été reçus.

Au fil de la visite, on découvre diverses facettes de la vie quotidienne de la souveraine. On apprend entre autres que ses journées s'échelonnaient habituellement de 7h à 23h, avec un horaire chargé. Même en vacances, elle passait au moins cinq heures dans son austère bureau pour se consacrer aux affaires d'État.

Travailler en silence

Lors d'une visite officielle de la reine, environ cinq tonnes de bagages étaient embarquées sur le Britannia. Cela comprend aussi bien les chapeaux et les bijoux que les fameuses bouteilles d'eau Malvern, utilisées pour préparer son thé. Et 45 membres de son personnel rapproché l'accompagnaient.

L'équipage régulier comprenait 220 membres de la Marine royale. La visite des quartiers des 200 matelots et 20 officiers nous renseigne sur leur travail à bord. Par exemple, un employé était responsable des drapeaux, un autre s'occupait des fleurs et environ 25 musiciens du Royal Marines Band participaient aux cérémonies.

Le personnel d'entretien travaillait pendant la nuit, car tout devait reluire dès 8 h. Les matelots exécutaient leurs tâches en silence et devaient obéir à une consigne très stricte: lorsqu'ils croisaient les membres de la famille royale, ils devaient s'immobiliser et regarder droit devant eux.

L'exposition présentée dans le passage menant au navire est plutôt captivante. Des photos montrent les membres de la famille royale à différentes périodes de leur vie. On peut aussi admirer les uniformes et tenues réservés aux diverses tâches officielles, voir les instruments de musique, etc. D'autres photos rappellent les visites marquantes de la reine dans plusieurs pays, dont le Canada.

Le yacht royal Britannia a permis à la famille royale d'Angleterre d'effectuer 968 voyages officiels, d'accoster dans 600 ports de 135 pays. Cela représente plus d'un million de miles, c'est-à-dire l'équivalent d'un tour du monde chaque année.

Pendant la visite, on peut faire une pause au Royal Deck Tea Room pour déguster une salade du couronnement ou un délicieux gâteau au citron, dont raffole la famille royale. Scones, soupes et sandwichs sont préparés dans les cuisines du navire et servis dans l'agréable décor du Tea Room, avec vue sur l'eau.

www.royalyachtbritannia.co.uk

Pour visiter le Britannia

Le port de Leith est à 10 minutes de route du centre-ville d'Édimbourg. Le Majestic Tour Bus et les autobus de la ville s'y rendent tout au long de la journée. En taxi, la course coûte environ 12$. Le Britannia est ouvert tous les jours. Il faut prévoir au moins deux heures pour la visite. Les droits d'entrée d'environ 16$ sont versés à l'organisme sans but lucratif chargé d'entretenir et de préserver le yacht royal Britannia.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer