Recherche Voyage

L'art de la rue expliqué aux enfants à Pompidou

L'artiste de rue français HR propose jusqu'au 19... (PHOTO MARTIN BUREAU, AFP)

Agrandir

L'artiste de rue français HR propose jusqu'au 19 septembre l'exposition-atelier Vous êtes ici au Centre Pompidou de Paris.

PHOTO MARTIN BUREAU, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Paris) L'artiste de rue français JR a commencé sa carrière comme graffiteur armé de canettes d'aérosol. Son parcours a connu un tournant le jour où, à 17 ans, il a trouvé un appareil photo Instamatic dans le métro de Paris, mettant ainsi la main sur un nouveau mode d'expression.

Une quinzaine d'années plus tard, il est connu pour ses immenses collages photographiques réalisés sur les murs de villes d'un peu partout dans le monde. Il fait le plus souvent des portraits de gens ordinaires, se servant parfois des failles des édifices comme autant de marques dans le visage de ses sujets.

À l'été, il est pour la deuxième fois l'invité du Centre Pompidou de Paris, dans une exposition-atelier qui s'adresse aux enfants et qu'on a appelée Vous êtes ici.

Dès l'entrée, les jeunes sont invités à participer en créant le fond sur lequel leur portrait sera pris. Cette photo d'eux, ils la verront ensuite apparaître sur les murs des villes recréées dans l'exposition, comme si l'artiste JR les avait choisis pour une de ses installations.

C'est ainsi que les jeunes visiteurs déambulent à Rio de Janeiro, Paris, La Havane et Shanghai, tout en s'amusant à apposer sur les murs des édifices des reproductions photographiques par larges bandes, comme le fait l'artiste lui-même lorsqu'il travaille.

« L'oeuvre, ce n'est pas forcément la photo sur le mur, c'est aussi l'impact de l'oeuvre sur la communauté », dit JR dans la vidéo introductrice de l'exposition, où on le voit comme toujours affublé d'un chapeau et de verres fumés.

Dès lors qu'ils ont 4 ans, les petits pourront donc expérimenter à échelle réduite les effets de l'art urbain.

Ceux qui voudront poursuivre leur exploration du travail de JR pourront se rendre de la fin mai à la fin juin au musée du Louvre, où l'artiste fera « disparaître » la célèbre pyramide de verre grâce à une anamorphose.

L'artiste français affirme qu'il veut attirer l'attention des gens qui ne fréquentent habituellement pas les musées, mais cette fois, ce sont les musées parisiens qui lui ouvrent toutes grandes leurs portes.

Jusqu'au 19 septembre au Centre Pompidou, à Paris. Consultez le site de l'exposition Vous êtes ici.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer