Recherche Voyage

FRANCE

Le Louvre-Lens : une pépite au pays du charbon

L'architecture contemporaine et minimaliste du Louvre-Lens a été... (Photo Rodolphe Lasnes, collaboration spéciale)

Agrandir

L'architecture contemporaine et minimaliste du Louvre-Lens a été créée par l'agence japonaise Sanaa.

Photo Rodolphe Lasnes, collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(LENS, France) Jusqu'à récemment, la ville de Lens, dans le Pas-de-Calais, ne faisait les manchettes lorsque l'on soulignait les victoires et déboires de sa fameuse équipe de soccer (le RC Lens) ou les records de son taux de chômage (parmi les plus élevés de France). La commune de 36 000 habitants se taille maintenant une place enviable dans les pages artistiques grâce à l'implantation de ce second Louvre, à une heure en train au nord de Paris. 

Pas moins de 5000 ans d’histoire de l’art... (PHOTO RODOLPHE LASNES, COLLABORATION SPÉCIALE) - image 1.0

Agrandir

Pas moins de 5000 ans d’histoire de l’art se découvrent dans la grande galerie du Temps.

PHOTO RODOLPHE LASNES, COLLABORATION SPÉCIALE

L'écrin : un chapelet de trois bâtiments effilés dont les façades de verre et d'aluminium reflètent les alentours pour mieux se fondre dans l'environnement. Une signature contemporaine et minimaliste de l'agence japonaise Sanaa, à qui l'on doit aussi le New Museum of Contemporary Art de New York. Des oeuvres issues de toutes les collections du Louvre mais rarement exposées (80 % des richesses du grand musée dorment dans des réserves) en sont les joyaux.

LA GALERIE DU TEMPS

La muséographie de l'exposition principale du Louvre-Lens est aussi impressionnante qu'innovante. Oubliez les cloisonnements entre les époques, les styles et les empires. Ici, 5000 ans d'histoire de l'art se découvrent dans un immense espace (120 m de longueur sur 25 de largeur) avec le temps comme unique fil conducteur. « Les 200 oeuvres sont sélectionnées pour leur complémentarité, elles dialoguent entre elles », précise Xavier Dectot, dynamique directeur du musée.

Des premiers hiéroglyphes jusqu'aux peintures de Rembrandt et d'Ingres en passant par des pièces d'art islamique et des sculptures datant de l'Empire romain, c'est toute l'histoire de l'art qui ainsi se côtoie. Un fantastique panorama mettant en évidence les influences des différents foyers de création. Une réussite, dont 20 % des oeuvres sont renouvelées chaque année.

LES COULISSES DU MUSÉE

Autre singularité du Louvre-Lens : dévoiler au public ses réserves et l'atelier de restauration des oeuvres. Ces lieux, ailleurs inaccessibles, sont visibles ici en tout temps à travers de grandes baies vitrées. Des visites guidées gratuites permettent aussi de découvrir au plus près cette arrière-scène et de rencontrer ses acteurs au travail (régisseurs, restaurateurs). Une approche originale, moderne et passionnante, à l'image de ce Louvre qui redéfinit le concept muséal.

AUTOUR DU LOUVRE-LENS

Depuis l'intérieur vitré du musée, implanté sur le terrain d'une mine de charbon désaffectée, se dessinent les terrils emblématiques de cette ancienne région minière. Ces monts de résidus de charbon (186 m pour les plus hauts) émergeant du plat pays font partie d'un bassin industriel déchu, inscrit en 2012 au patrimoine mondial de l'UNESCO.

L'Office de tourisme de Lens propose une intéressante promenade reliant le musée au centre-ville. C'est l'occasion d'apprendre le quotidien des « gueules noires » et de leur famille, qui vivaient presque en vase clos dans des cités minières qui font toujours partie de l'ensemble urbain du coin.

La ville de Lens conserve quelques édifices Art déco, dont la gare, fruits d'une reconstruction éclectique à la suite des ravages de la Première Guerre mondiale. L'histoire de ce conflit se raconte aussi au Mémorial canadien de Vimy, situé à seulement 10 km de là. Ajoutez la visite des belles villes de Lille et d'Arras (accessibles en 30 minutes de route ou de train), et vous avez de quoi prolonger la visite du Louvre-Lens en un week-end culturel chargé.

CARNET PRATIQUE

Comment y aller

De nombreux TGV assurent en une heure des liaisons directes entre Paris et Lens. Des navettes gratuites relient la gare de Lens au musée, que l'on peut aussi rejoindre à pied par une agréable promenade de 15 minutes.

Visiter

Le Louvre-Lens est ouvert du mercredi au lundi de 10 h à 18 h. Entrée gratuite (hors expositions temporaires) jusqu'en décembre 2015. 

Manger

L'Atelier de Marc Meurin propose sa haute gastronomie à prix abordable dans le parc du musée.

Dormir

À deux pas de la gare et à distance de marche du musée, la Villa Louvre Lens propose six chambres d'hôtes modernes à partir de 100 euros (environ 150 $ CAN).

À voir

Consultez les sites de Tourisme Lens-Liévin et Autour du Louvre-Lens pour découvrir les alentours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer