Recherche Voyage

Le Puy du Fou: au sommet des parcs de loisirs

Le Puy du Fou a franchi cette année... (PHOTO FRANK PERRY, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Le Puy du Fou a franchi cette année le cap des 1,9 million de visiteurs (+10% en un an) pour 75 millions d'euros de chiffre d'affaires, bouclant sa saison 2014 fin septembre sur un double record en matière de fréquentation et de ventes.

PHOTO FRANK PERRY, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Audrey KAUFFMANN
Agence France-Presse
PARIS

Le parc de loisirs du Puy du Fou, célébrité vendéenne, a obtenu la consécration suprême sur la scène internationale en remportant mardi «l'Applause Award» décerné par l'association internationale du secteur (IAAPA), deux ans après une première distinction mondiale.

C'est à Orlando en Floride (États-Unis) que ce parc à thème proche de La Roche-sur-Yon et spécialiste des spectacles à caractère historique a reçu mardi cette distinction, remise tous les deux ans, lors de la cérémonie d'ouverture du salon mondial des parcs de loisirs IAAPA Attractions Expo.

Il a devancé dans la dernière ligne droite le parc espagnol PortAventura et le chinois Chimelong Paradise, et peut savourer sa victoire: c'est la première fois depuis 22 ans qu'un parc européen décroche l'Applause Award de l'International Association of Amusement Parks and Attractions (IAAPA), une association qui réunit 4500 parcs dans le monde.

Le dernier précédent en Europe remonte à 1992, quand la distinction avait été attribuée au parc néerlandais Efteling.

Le Puy du Fou avait déjà reçu en 2012 à Los Angeles le «Thea Classic Award» du meilleur parc du monde, l'autre haute récompense mondiale, décernée par la Themed Entertainment Association qui fédère 700 parcs et spectacles dans une quarantaine de pays.

Ce qui avait dopé son activité.

Le Puy du Fou a franchi cette année le cap des 1,9 million de visiteurs (+10% en un an) pour 75 millions d'euros de chiffre d'affaires, bouclant sa saison 2014 fin septembre sur un double record en matière de fréquentation et de ventes.

Le «bébé» de Philippe de Villiers, ancien eurodéputé et président du Mouvement pour la France, est désormais le 2e parc de loisirs en France, loin derrière le numéro un européen Disneyland Paris (14,2 millions de visiteurs), mais devant Astérix et le Futuroscope.

L'Applause Award «confirme que le Puy du Fou est un concept original sans équivalent et promit à un grand avenir sur le plan international», a déclaré à l'AFP le président du Puy du Fou, Nicolas de Villiers, fils de Philippe.

«C'est aujourd'hui toute une profession qui rend hommage au Puy du Fou, qui a inventé une nouvelle forme de loisir familial fondé sur le spectaculaire et l'émotion», s'est-il félicité.

Le Puy du Fou revendique «une place à part» dans le monde des parcs de loisirs avec ses spectacles matinée d'Histoire, des Vikings aux chevaliers en passant par les mousquetaires de Richelieu et présentés dans un vaste décor de villages divers.

Le pari était loin d'être évident, et même presque un peu fou, lorsqu'il fut lancé au coeur de la Vendée par Philippe de Villiers, souvent raillé à ce propos.

Le tout premier spectacle est né en 1978. Puis le parc de loisirs a ouvert en 1989 pour combler les attentes de visiteurs réticents à faire le déplacement pour assister uniquement à 1h30 de représentation.

Au départ, le Puy du Fou proposait la reconstitution d'un village du XVIIIe siècle, un spectacle de chevaliers et une petite dizaine d'animations.

Aujourd'hui, il présente 60 spectacles diurnes et nocturnes, compte 25 restaurants, 4 hôtels à thème... et 3400 bénévoles réunis autour du projet des spectacles de la Cinéscénie.

Pour Sophie Huberson, déléguée générale du syndicat du secteur des parcs de loisirs (Snelac), «ce qui est remarquable dans le Puy du Fou, c'est que 95% des attractions sont du spectacle vivant, c'est unique en Europe», voire à l'échelle mondiale.

«Et tout y est d'une grande qualité en termes de paramètres techniques et d'accueil», ajoute Mme Huberson.

Selon elle, l'une des forces du Puy du Fou réside dans «ses investissements massifs des cinq dernières années» qui ont été accrus malgré la crise.

Le Puy du Fou a diversifié ses activités. Il conseille depuis 2010 la création de parcs et de spectacles à l'international, comme auprès du parc Efteling dans le passé, ou en Russie prochainement. Et il gère depuis 2013 la commercialisation d'une offre hôtelière sur place et dans la région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer