Recherche Voyage

Tourisme: 2013, nouvelle année record pour Paris

Paris... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Paris

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Paris

La fréquentation touristique de Paris intra-muros a connu une nouvelle année record en 2013 avec 29,3 millions de visiteurs, en hausse de 2%, dont 12,1 millions d'étrangers (+1,3%), grâce aux Américains ou aux Chinois, selon un bilan de l'Office du tourisme de la capitale française publié mardi.

«Cette croissance de la fréquentation touristique en 2013 a été tirée par les clientèles extraeuropéennes, issues de marchés lointains, fidèles comme les États-Unis, ou de marchés à fort potentiel de croissance à l'exemple de la Chine, de l'Australie ou encore du Moyen-Orient, marchés dont la croissance est supérieure à 15% en 2013», indique l'Office du tourisme dans un communiqué.

«La hausse la plus remarquable provient des États-Unis», souligne-t-il, qui «retrouve son excellent niveau de 2005: 1,85 million, en hausse de 15%».

«Les arrivées hôtelières chinoises, au nombre de 532 200 enregistrent un bond de +27%», celles en provenance des pays du Proche et Moyen-Orient une progression de +21% à 452 000 arrivées hôtelières.

Enfin, Russes et Australiens sont également venus en nombre accru avec respectivement 375 000 (+9%) et 277 000 (+16%) arrivées hôtelières.

En revanche, les Français comme les Européens ont été à la traîne, «en particulier sur le tourisme d'affaires dont la part passe à 42,5% des nuitées hôtelières contre 46,7% en 2012 sans affecter toutefois la bonne santé des congrès», relève l'Office.

Les arrivées hôtelières françaises sont en recul de -8,6% à 10 919 000, mais celles des Britanniques renouent «avec les niveaux d'avant la crise financière de 2008» à 1,3 million (+5,3%). Celles des Allemands progressent de +4,3% et celles des Belges de +2,8%.

Au total, 36,7 millions de nuitées hôtelières ont été enregistrées à Paris dont 11,9 millions de Français (-8,5%) et 24,8 millions d'étrangers (+3,8%).

Côté perspectives, l'Office du tourisme souligne que la fréquentation globale de janvier et février «est identique à celle de 2013» et relève «des signes encourageants en provenance de certains marchés étrangers».

«L'excellente nouvelle de ces deux premiers mois de 2014 est le retour de visiteurs européens que la crise économique avait particulièrement touchés: l'Italie (+15,8%) et plus particulièrement l'Espagne (+12,1%)», se félicite l'Office.

De même les États-Unis «poursuivent une croissance à deux chiffres (+12,9%), tout comme la Russie (+19,2%), la Chine (+26,5%), et le Proche et Moyen-Orient (27,2%)». Même «le Japon qui accusait -7,1% d'arrivées hôtelières sur l'année 2013 revient doucement avec +1% d'arrivées hôtelières», poursuit l'Office.

«Ces premiers signaux augurent d'une année encore dynamisée par la fréquentation étrangère, car, seul bémol, la fréquentation française est orientée à la baisse avec -6,4% d'arrivées hôtelières en moins», regrette-t-il.

Le week-end pascal, qui constitue le lancement de la saison touristique a été marqué dans Paris intra-muros par un taux d'occupation de 83,4%, en hausse de 3,8 points.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer