Recherche Voyage

Le Québec en France: poutine au homard et cabane

Pour séduire les Français, Tourisme Québec mise sur... (Photo tirée de la publicité de Tourisme Québec)

Agrandir

Pour séduire les Français, Tourisme Québec mise sur l'utilisation de mots québécois et...la poutine!

Photo tirée de la publicité de Tourisme Québec

Partager

(Montréal) «D'abord, on est un mélange entre l'Amérique et l'Europe. On fabrique des fromages fins, mais on boit du café filtre. On est comme génétiquement sympathiques, genre pas de chicane dans ma cabane.»

Voilà le message lancé dans la toute nouvelle campagne de publicité de Tourisme Québec - destinée aux touristes français - lancée cet automne dans les salles de cinéma de l'Hexagone, dont 249 à Paris. Pour séduire ces touristes, Tourisme Québec mise sur des images hivernales, une narration rapide et l'utilisation de mots typiquement québécois comme «blonde» ou «trippant» et, bien sûr, célèbre la poutine. Un peu trop clichée, cette publicité? «Il faut bien comprendre que c'est pour le marché français, tient à souligner Frédéric Gonzalo, consultant et spécialiste marketing en e-tourisme. Ils ont voulu jouer sur le sens de l'autodérision du Québécois qui s'assume. C'est sûr qu'on tombe dans le pittoresque, mais ma cabane au Canada, c'est ce qui fonctionne auprès de cette clientèle-là.» La publicité peut être vue en cherchant «raconter le Québec» sur le site YouTube.

Le Québec se démarque

En faisant une comparaison avec la plus récente vidéo produite par la Commission canadienne du tourisme - où l'on fait défiler des images de lacs, de montagnes, de neige, de cérémonies amérindiennes et de hockey sur glace, le tout sur un fond musical -, M. Gonzalo estime que Québec se démarque en présentant quelque chose de moins convenu, plus éclaté.

«Ça détonne de façon positive avec ce qu'on voit d'habitude en tourisme. Ça bouge, il y a un rythme. C'est le party, c'est ludique. Et c'est rare de voir une pub faire une telle unanimité.»

Frédéric Gonzalo croit toutefois que la stratégie de Tourisme Québec a des lacunes. Selon lui, le Ministère ne devrait pas se contenter de diffuser la vidéo dans les cinémas en France. Il faudrait être plus actif dans les médias sociaux afin d'avoir une plus grande visibilité. Ce qui, selon lui, n'est pas le cas en ce moment.

Par ailleurs, cette campagne de promotion du Québec à l'étranger n'en est qu'à ses débuts. En entrevue avec La Presse la semaine dernière, le ministre délégué au Tourisme, Pascal Bérubé, a fait part de son intention d'entamer une tournée à l'international. «L'une de nos priorités, c'est d'attirer des devises étrangères, a-t-il dit. Le tourisme hivernal, c'est un axe majeur qu'on tentera de développer.»

La France et l'Allemagne font partie des marchés convoités.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer