Recherche Voyage

Le leader des croisières Carnival autorisé à opérer vers Cuba

Après l'annonce du rapprochement en décembre 2014, le... (Photo archives The New York Times)

Agrandir

Après l'annonce du rapprochement en décembre 2014, le gouvernement américain a donné la permission à plusieurs compagnies de croisières et opérateurs de ferries de rouvrir des lignes vers Cuba.

Photo archives The New York Times

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Miami

Le premier opérateur mondial de croisières, l'américain Carnival, a annoncé lundi avoir reçu la permission du gouvernement cubain pour organiser des croisières entre les États-Unis et Cuba, à la suite du rapprochement diplomatique entre les deux pays.

«Après avoir reçu l'autorisation des États-Unis en juillet, Carnival Corporation a maintenant reçu le feu vert (de Cuba) pour organiser des croisières avec son navire MV Adonia, d'une capacité de 704 passagers, à destination de Cuba», a indiqué la société dans un communiqué diffusé alors que Barack Obama est en visite sur l'île.

Carnival, à travers sa société Fathom, avait déjà commencé à accepter des réservations pour un premier voyage d'une semaine prévu du 1er au 7 mai, avec l'objectif de promouvoir les échanges culturels entre les deux anciens ennemis de la Guerre froide, mais il attendait de recevoir les autorisations appropriées de La Havane.

Après l'annonce du rapprochement en décembre 2014, le gouvernement américain a donné la permission à plusieurs compagnies de croisières et opérateurs de ferries de rouvrir des lignes vers Cuba.

Ces croisières d'une semaine, organisées par Carnival sous la marque Fathom, comprendront des haltes à La Havane, Cienfuegos. Il en coûtera de 2000 dollars (en cabine) à 7000 dollars (en suite) par passager.

Les touristes américains ne peuvent toujours pas se rendre individuellement sur l'île, mais l'administration Obama a assoupli les restrictions pour les voyages à but éducatif, culturel, sportif, ou religieux.

Les deux pays ont repris leurs liaisons postales et vont reprendre leurs liaisons aériennes commerciales dans la limite de 110 vols réguliers quotidiens.

L'an dernier, quelque 160 000 Américains ont voyagé sur l'île communiste, un chiffre en augmentation de 57% par rapport à l'année précédente.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer