Recherche Voyage

Découvrir Cuba en bateau

Îlots sauvages, sites de plongée déserts, langoustes à profusion. Louer un... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Photo Digital/Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Cayo Largo) Îlots sauvages, sites de plongée déserts, langoustes à profusion. Louer un bateau pour découvrir les belles eaux cubaines est une façon différente, loin du tourisme de masse, de visiter Cuba. Le sud du pays est le meilleur endroit pour vivre cette expérience. En route sur l'eau de Cienfuegos aux îles de Cayo Largo.

Îlots sauvages, sites de plongée déserts, langoustes à... (Photo Digital/Thinkstock) - image 1.0

Agrandir

Photo Digital/Thinkstock

6h du matin. Lever de soleil sur le lagon autour de Cayo Largo. Les rayons révèlent tout doucement le bleu turquoise de la mer endormie. Une nouvelle journée en mer commence. Il y en aura 11 au total. Autour: personne. Juste un îlot de sable blanc hérissé de quelques arbustes. Seuls les cris des mouettes déchirent le silence et bientôt ceux des enfants sautant dans l'eau pour leur première baignade de la journée. Ils utilisent le bateau comme tremplin pour plonger dans les10-15 mètres d'eau transparente.

Il aura fallu une journée de navigation sous un soleil de plomb pour arriver là, au départ de la jolie ville de Cienfuegos dans le sud de l'île. Sur le chemin, les lignes de pêche ont attrapé plusieurs barracudas que le marinero a fait cuire quelques heures plus tard pour le souper, une fois le bateau ancré dans une jolie baie au calme. Il faut dire qu'en ce mois d'août, le vent fait défaut. Pour les amateurs de voile, mieux vaudrait naviguer au printemps. Pendant la traversée, lecture, jeux de cartes, sieste, admiration contemplative du paysage font passer le temps.

Routine agréable

De cayo en cayo, jour après jour, l'emploi du temps est toujours le même et, pour une fois, la routine ne chagrine personne! Après un bon déjeuner, départ pour la découverte de patates de corail et de leurs habitants multicolores en palmes-masque-tuba. L'endroit est poissonneux et les tombants, superbes. Après un dîner frugal et un temps de repos, navigation jusqu'au prochain cayo ou petite incursion sur un îlot de sable blanc où de petits poissons transparents jouent à passer sous les jambes des heureux vacanciers allongés dans l'eau chaude sur le sable fin. Après une petite escale pour attraper des langoustes pour le souper, tout le monde prend sa douche en maillot de bain à l'arrière du bateau, étant donné la chaleur.

Les journées se terminent autour d'un bon repas partagé avec l'équipage. Avant de descendre dans sa cabine ou de passer la nuit à la belle étoile dans le carré extérieur, le petit verre de rhum et le cigare s'imposent. Pendant que les images des poissons colorés peuplent déjà les rêves des enfants.

Info pratique

Louer une embarcation complète avec ou sans équipage (skipper ou cuisinier): 

Le nombre de cabines varie selon la taille du bateau - monocoque, catamaran, bateau à moteur - choisi. C'est souvent quatre ou plus.

Si vous souhaitez louer sans équipage, il vous faudra prouver votre capacité à naviguer en remplissant un CV marin avec des références. Si vous ne savez pas naviguer, vous pouvez recourir à un skipper directement auprès de la société decharters ou du courtier.

Dans cette formule, ce sera à vous de déterminer avec le skipper l'itinéraire que vous souhaitez effectuer.

Louer une cabine

Si vous êtes seul ou un couple, vous pouvez louer une cabine dans un bateau que vous partagerez ainsi avec d'autres.

Dans ce cas, vous aurez votre propre cabine et, la plupart du temps, une petite salle d'eau avec toilettes attenantes privatives, et vous partagerez les parties communes avec l'équipage et les autres passagers.

Cette formule ressemble à un séjour dans un tout-inclus puisque dans le forfait seront compris la pension complète et un itinéraire bien précis.

Quelle que soit la formule, la location se fait soit directement auprès des sociétés decharters installées à Cuba comme Dream Yacht Charter, Alboran et Platten Sailing Cuba, soit par l'entremise d'agences de courtage comme Voile abordable, établie au Québec.

À quel prix?

Yves Julien, président fondateur de Voile abordable, estime que: 

- pour un catamaran de style Leopard 40 avec six personnes à bord, il faut compter au minimum de 700 à 900 $CAN par personne pour une semaine avec équipage;

- en cabine, environ 1600$CAN par personne pour une semaine.

Les prix sont beaucoup plus élevés en saison haute.

Dans tous les cas, il faut ajouter le billet d'avion pour se rendre à Cuba, les transferts de l'aéroport à la marina et la taxe touristique (environ 10$US par personne et par jour de séjour; moitié prix pour les enfants).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer