Recherche Voyage

«Glamping» rétro en Martinique

Le «glamping», contraction de «glamour» et de «camping»,... (Photo Martin Croteau, La Presse)

Agrandir

Le «glamping», contraction de «glamour» et de «camping», peut être la recette parfaite pour profiter des avantages du Sud tout en sortant des sentiers battus.

Photo Martin Croteau, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SAINTE-ANNE) Le son des vagues nous rappelle que nous ne sommes pas dans un camping aux États-Unis, mais bien à quelques pas de la mer des Caraïbes. Nous sommes à la Pointe-Marin, à 15 minutes à pied du village de Sainte-Anne, dans le sud de la Martinique. C'est ici, au camping municipal, qu'un couple originaire de Lyon propose une manière inédite de séjourner au bord de la mer: l'Airstream Paradise.

Le camping est à une rue de la... (Photo Martin Croteau, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Le camping est à une rue de la plage de Sainte-Anne. 

Photo Martin Croteau, La Presse

Il est recommandé de louer une voiture pour... (Photo Martin Croteau, La Presse) - image 1.1

Agrandir

Il est recommandé de louer une voiture pour visiter la Martinique. Vous pourrez ainsi parcourir les côtes parsemées de bateaux, ou vous diriger vers Le Mome-Rouge pour escalader le mont Pelé. 

Photo Martin Croteau, La Presse

Frank et Gladys Khalifa ont importé des États-Unis 12 Airstream, ces roulottes en aluminium aux formes arrondies. Ils ont aménagé chaque site avec une terrasse, un jacuzzi et une toilette privée. Vous l'aurez deviné, ceci n'est pas du camping sauvage.

Notre roulotte comporte un lit à deux places, un sofa-lit, et suffisamment d'espace pour aménager un parc pour bébés. Une famille de quatre personnes est loin d'être à l'étroit. Les roulottes sont climatisées, équipées de deux éviers et d'un frigo. Il y a un barbecue au gaz sur la terrasse et un téléviseur à l'intérieur. Le Wi-Fi est disponible sur certains sites. Le look rétro est à l'honneur. Le sol de notre caravane est couvert d'un tapis beige. Les armoires sont en chêne massif.

Le «glamping», contraction de «glamour» et de «camping», est la recette parfaite pour profiter des avantages du Sud tout en sortant des sentiers battus, assure Gladys Khalifa. «Quand on est dans un hôtel, on est dans une chambre, et même quand on est dans une chambre avec une belle vue, on est comme à la maison, résume-t-elle. Quand on vient ici, on sort du cadre de la maison. Les enfants sont complètement libres, les parents aussi. On est vraiment dans le dépaysement total.»

Explorer 

En sortant du camping, on n'a qu'à traverser la rue pour arriver à la plage de Sainte-Anne. Les lieux sont surveillés, la pente est douce et le roulis des vagues est modeste, ce qui en fait une plage parfaite pour les enfants. Le bourg de Sainte-Anne, haut lieu du tourisme en Martinique, se trouve à un quart d'heure de marche. Avec son marché, son épicerie et ses restaurants, on y trouve tous les services nécessaires pour une semaine de glamping.

Pour pleinement profiter de «l'île aux fleurs», les voyageurs les plus astucieux louent une voiture. À un quart d'heure de l'Airstream Paradise se trouve l'immense plage des Salines, l'une des plus célèbres de l'île. À la même distance vers le nord, on trouve celle de l'anse Figuier, où les amateurs de plongée en apnée peuvent apercevoir des poissons exotiques à quelques mètres de la rive.

Ceux qui souhaitent pousser l'exploration plus loin pourront faire une heure de route et se rendre aux plages de l'anse Noire et de l'anse Dufour. Ces deux criques sont voisines, mais présentent des particularités géologiques uniques: l'une est en sable blanc, l'autre en sable volcanique noir. Au passage, assurez-vous de traverser la ville du Diamant et d'emprunter la route panoramique jusqu'aux anses d'Arlet. Cette montée sinueuse est le meilleur moyen d'apercevoir le célèbre rocher du Diamant, qui perce la mer comme une dent.

Les routes sont sinueuses, mais les distances sont courtes sur cette île qui mesure 65 km du nord au sud. Aussi peut-on aisément gagner Le Morne-Rouge pour escalader le mont Pelé, ou visiter l'une des nombreuses rhumeries de l'île.

ON AIME: 

  • Le site, à un jet de noix de coco de la plage.
  • L'accueil chaleureux des propriétaires. 
  • Le sympathique bourg de Sainte-Anne.

ON AIME MOINS: 

  • La présence d'insectes, surtout en fin de journée. Demandez une moustiquaire pour les enfants.
  • Le prix élevé : près de 1200 euros par semaine. 
  • Les roulottes ne sont pas nettoyées pendant le séjour.

http://www.airstreamparadise.fr/Bienvenue_au_Airstream_Paradise_Martinique.html

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer