Recherche Voyage

Bons plans à Roma Norte, Mexico

Roma Norte, un quartier résidentiel verdoyant où l'on... (Photo Émilie Côté, La Presse)

Agrandir

Roma Norte, un quartier résidentiel verdoyant où l'on trouve petits commerces, restaurants et repères d'artistes.

Photo Émilie Côté, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Mexico) « Vous n'avez pas peur pour votre sécurité ? » Avant notre départ pour Mexico, beaucoup de gens nous ont posé la question. La réponse : surtout pas dans Roma Norte, un quartier résidentiel verdoyant où l'on trouve petits commerces, restaurants et repères d'artistes. On se croirait en Europe. Parfois même dans un mélange du Mile-End et de Villeray.

Le Cassius, dans le quartier Roma Norte... (Photo Émilie Côté, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Le Cassius, dans le quartier Roma Norte

Photo Émilie Côté, La Presse

La Plaza Rio de Janeiro, un véritable refuge... (Photo Émilie Côté, La Presse) - image 1.1

Agrandir

La Plaza Rio de Janeiro, un véritable refuge de paix après une longue journée de visite de Mexico.

Photo Émilie Côté, La Presse

Bien manger au restaurant : trois bonnes adresses

Il y a un choix infini de cafés, bars et restaurants dans le quartier Roma Norte. Beaucoup trop pour une semaine de trois repas par jour au restaurant.

Pour goûter aux créations d'Eduardo García, un chef mexicain qui a la cote et qu'on a vu à l'émission d'Anthony Bourdain, rendez-vous au Máximo Bistrot Local.

Pour un décor champêtre et chic, réservez une table au restaurant Rosetta.

Suggestion d'endroit découvert par hasard : le Cassius. On y sert de généreuses tapas de pieuvre (le pulpo abonde sur les menus à Mexico), des plats mexicains pour carnivores, des sandwichs décadents, une rafraîchissante salade au kale et de bons cocktails.

Pour prendre le pouls du quartier : Plaza Rio de Janeiro

Les habitants de Roma Norte viennent s'y balader avec leurs chiens. Des mères y flânent pendant que leur bébé dort dans la poussette. De jeunes couples viennent y siroter un café troisième vague. Chic parc tranquille orné de grands arbres, Plaza Rio de Janeiro est l'endroit par excellence pour faire de la lecture et méditer devant la réplique du célèbre David de Michel-Ange. Un véritable refuge de paix après une longue journée de visite dans les quartiers plus touristiques de Mexico.

Pour prendre un verre : les bars à mezcal

Pour vivre pleinement la culture alcoolisée du Mexique, oubliez la tequila et faites la découverte du mezcal. Plus raffiné que la tequila, ce spiritueux traditionnel provient aussi de l'agave, mais il suit un mode de distillation traditionnel et non industriel. De plus en plus tendance en mixologie, le mezcal peut prendre une large variété de saveurs. Il se déguste avec des quartiers d'orange saupoudrés de sel de Gusano. Il y a plusieurs bars à mezcal dans Roma Norte, dont La Botica, le Bar Linares et La Clandestina.

Pour faire ses courses : Mercado Roma

Mercado Roma incarne le caractère cool, international et contemporain du quartier Roma Norte. Il s'agit d'un marché gastronomique où de nombreuses stations offrent des produits ou des petits plats pour emporter (à l'image d'Eataly à New York). L'offre est très variée. On y trouve du bon café, des jus frais, du mezcal, des macarons, des sushis, de la pizza et des plats mexicains. Les visiteurs en quête d'authenticité mexicaine pourraient s'abstenir, mais pour un repas branché au milieu de travailleurs créatifs du quartier, c'est l'endroit où aller.

mercadoroma.com

Pour une bonne dose de folklore : la Lucha Libre

C'est bien beau, les verres de blanc vin mexicain de la vallée de Guadalupe, les cafés troisième vague et les boutiques branchées (comment résister aux souliers faits à la main de Goodbye Folk ?), mais il faut sortir de Roma Norte, qui ne reflète qu'un visage du Mexique. Pour se plonger au coeur de la culture mexicaine, une balade de 10 minutes à l'extérieur du quartier suffit. Direction : l'Arena de Mexico. Au programme ? Une soirée délicieusement kitsch de Lucha Libre. De quoi ? De lutte mexicaine avec des joueurs-vedettes qui portent des masques. Divertissement garanti.

cmll.com

Découvrir un trésor caché : le musée du jouet ancien

De Roma Norte, une marche de 20 minutes vous mènera dans la caverne d'Alibaba du Musée du jouet antique (Museo del Juguete Antiguo México). Un endroit méconnu et fascinant où l'on doit sonner pour entrer. Le musée présente une partie de la vaste collection de jouets antiques d'un homme âgé qui a émigré du Japon à Mexico. Son fils a pris la relève en mettant aussi en valeur l'art du graffiti.

Des salles ont des allures de marché aux puces, d'autres ont des aménagements thématiques soignés (de Barbie, de lutteurs, de Star Wars ou de joueurs de soccer). Ici, le visiteur ne suit pas un parcours qui dit quoi voir et quoi penser. L'interprétation est libre. Demandez à aller sur la terrasse qui donne une vue panoramique sur la mégapole mexicaine. Une expérience muséale informelle unique !

15, calle Dr. Olvera

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer