Recherche Voyage

Bons plans à Hendaye

Conseil judicieux: au plus fort de l'été, laisser l'auto... (PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE)

Agrandir

Conseil judicieux: au plus fort de l'été, laisser l'auto de côté (casse-tête de stationnement garanti) et emprunter la navette gratuite desservant toute la ville.

PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

S'il est une ville basque à la croisée de tous les chemins, c'est bien Hendaye. Bordée par le golfe de Gascogne, dominée par les montagnes, collée à l'Espagne et nichée au coeur des traditions du Pays basque, elle offre un espace de détente et de découverte de premier plan.

Pour se baigner ou surfer en famille

La plage d'Hendaye

Principal atout d'Hendaye: une plage étendue au sable incroyablement fin. Les baigneurs y trouveront leur bonheur, surtout les familles, grâce aux vastes espaces disponibles et à la descente très douce et sûre dans la mer. Le tout avec une charmante toile de fond: à gauche, l'Espagne et le mont du Jaizkibel; à droite, les Deux Jumeaux, paire de rochers détachés des falaises. Et contrairement à ses voisines Biarritz ou Anglet, la plage d'Hendaye décoche rarement des vagues féroces, ce qui en fait l'endroit idéal pour s'initier au surf.

Perdez-vous sur les sentiers du domaine du château... (PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Perdez-vous sur les sentiers du domaine du château d'Abbadia, qui vous guident en surplomb des Deux Jumeaux. La vue sur l'océan y est saisissante.

PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE

Pour explorer un château insolite

Le château d'Abbadia

Astronome, linguiste, explorateur, maire, archéologue... Antoine d'Abbadie fut tout cela à la fois, et la demeure qu'il a fait bâtir dans les hauteurs d'Hendaye témoigne de cet incroyable éclectisme. De style néogothique, le château d'Abbadia abrite un observatoire, une bibliothèque, une chapelle (où le commanditaire et sa femme sont inhumés), ainsi que de nombreuses pièces rappelant les expéditions africaines et orientales de l'illustre érudit au XIXe siècle.

Le gâteau basque est un incontournable! À la... (PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Le gâteau basque est un incontournable! À la crème ou à la cerise, il régalera les gourmets.

PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE

Pour se régaler de spécialités

Arroenia

Impossible de faire l'impasse sur la cuisine basque, à base de fruits de mer, de poivrons et de viandes locales. Une valeur sûre: chez Arroenia, installé dans une ancienne ferme, on trouvera tous les grands classiques, comme la txuleta (côte de boeuf), les chipirons à l'encre (petits poulpes), les piquillos farcis à la morue... Aussi, interdiction formelle de quitter la région sans avoir goûté au célèbre gâteau basque et au fromage de brebis (ardi gasna) accompagné de sa confiture de cerises noires.

Bonnes adresses: La Kazuela, du côté de la plage, qui sert également de bonnes pizzas; le Parc à Huîtres, pour les amateurs de fruits de mer vivifiants.

Le fronton Gaztelu Zahar est ouvert à tous.... (PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE) - image 4.0

Agrandir

Le fronton Gaztelu Zahar est ouvert à tous. Il est toujours possible d'acheter une pala (10 à 15 euros) et de s'initier avec une balle de tennis.

PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE

Pour s'initier à la pelote basque

Le fronton Gaztelu Zahar

Comme toute ville basque qui se respecte, Hendaye dispose de son fronton qui permet aux joueurs de pelote de se défier. Charabia? Un fronton est un immense mur de pierre contre lequel on fait rebondir une balle - la pelote - avec, entre autres, ses mains, une raquette de bois (la pala) ou un panier en osier (la chistera). Le principe du jeu s'apparente au squash, mais sur un terrain 10 fois plus grand!

Des parties se jouent généralement la fin de semaine au fronton de plein air Gaztelu Zahar et au fronton couvert (appelé «Mur à gauche») Daniel Ugarte.

En randonnant au départ du village voisin de... (PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE) - image 5.0

Agrandir

En randonnant au départ du village voisin de Biriatou, on aperçoit Hendaye au loin. Les bons marcheurs viseront plus haut et s'attaqueront à La Rhune, modeste sommet des Pyrénées (905 m). Même programme, mais toutefois plus intense, à tous points de vue!

PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE

Pour prendre de la hauteur

Randonnée au départ de Biriatou

Au pied des Pyrénées, Hendaye dispose aussi d'un visage montagnard, tapissé d'une campagne sauvage et verdoyante. Une très belle balade relie le village voisin de Biriatou au lac de Xoldokogaina. Au menu: panorama sublime sur les montagnes environnantes (les Trois Couronnes, la Rhune) et la côte. Du sommet, on voit ainsi Hendaye, Saint-Jean-de-Luz, Biarritz et au-delà. Chevaux sauvages (avec de la chance, des pottoks, race locale courte sur pattes) et rapaces seront éventuellement de la partie.

Pour un festival de tapas, il suffit de... (PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE) - image 6.0

Agrandir

Pour un festival de tapas, il suffit de traverser la baie et se rendre à Fontarrabie, juste en face d'Hendaye.

PHOTO SYLVAIN SARRAZIN, LA PRESSE

Pour s'offrir des tapas en masse

Fontarrabie

Mais quelle est cette charmante ville que l'on voit de l'autre côté de la baie? Voici Fontarrabie - Hondarrabia en basque. Ses petites ruelles vous offriront une belle vue sur Hendaye ainsi que des bars à tapas alléchants. Le bon plan: emprunter la navette qui part du port de plaisance (2 euros environ, toutes les demi-heures) et passer une agréable soirée à tester piquillos, serrano, anchois marinés, etc. Au fait, connaissez-vous le patxaran? Un alcool de prunelles anisé local très, très rafraîchissant...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer