Recherche Voyage

48 heures à Nantes

  • L'ancienne usine de la biscuiterie LU est maintenant un centre culturel. (PHOTO PHILIPPINE DE TINGUY, COLLABORATION SPÉCIALE)

    Plein écran

    L'ancienne usine de la biscuiterie LU est maintenant un centre culturel.

    PHOTO PHILIPPINE DE TINGUY, COLLABORATION SPÉCIALE

  • 1 / 5
  • La Crêperie jaune est l'endroit idéal pour manger de délicieux plats tout en étant dans le quartier historique du centre-ville. (PHOTO PHILIPPINE DE TINGUY, COLLABORATION SPÉCIALE)

    Plein écran

    La Crêperie jaune est l'endroit idéal pour manger de délicieux plats tout en étant dans le quartier historique du centre-ville.

    PHOTO PHILIPPINE DE TINGUY, COLLABORATION SPÉCIALE

  • 2 / 5
  • Le quartier Bouffray compte de nombreux endroits pour prendre un verre en fin de journée. (PHOTO PHILIPPINE DE TINGUY, COLLABORATION SPÉCIALE)

    Plein écran

    Le quartier Bouffray compte de nombreux endroits pour prendre un verre en fin de journée.

    PHOTO PHILIPPINE DE TINGUY, COLLABORATION SPÉCIALE

  • 3 / 5
  • Le quartier historique affiche architecture d'antan et commerces actuels. (PHOTO PHILIPPINE DE TINGUY, COLLABORATION SPÉCIALE)

    Plein écran

    Le quartier historique affiche architecture d'antan et commerces actuels.

    PHOTO PHILIPPINE DE TINGUY, COLLABORATION SPÉCIALE

  • 4 / 5
  • La Crêperie jaune est l'endroit idéal pour manger de délicieux plats tout en étant dans le quartier historique du centre-ville. (PHOTO PHILIPPINE DE TINGUY, COLLABORATION SPÉCIALE)

    Plein écran

    La Crêperie jaune est l'endroit idéal pour manger de délicieux plats tout en étant dans le quartier historique du centre-ville.

    PHOTO PHILIPPINE DE TINGUY, COLLABORATION SPÉCIALE

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Philippine De Tinguy

Collaboration spéciale

La Presse

Étiquetée ville d'art et d'histoire, puis élue Capitale verte de l'Europe en 2013, Nantes a beaucoup à offrir, le temps d'un week-end (ou d'une vie!). Si les quelque 50 km qui la séparent de l'océan Atlantique ont largement contribué à son développement économique, elle se hisse aujourd'hui au palmarès des cités les plus dynamiques de l'Hexagone. Entre réhabilitation urbaine et mise en valeur d'un riche patrimoine, il fait bon vivre dans la ville de Jules Verne.

JOUR 1

9h

Promenade sur les berges de l'Erdre

À Nantes, impossible de ne pas tomber nez à nez avec un cours d'eau. Et si la ville a longtemps été surnommée la Venise de l'Ouest, c'est tout simplement parce qu'elle bat au rythme de la Loire, de la Sèvre nantaise ou encore de l'Erdre. C'est d'ailleurs sur les berges de celle-ci que nous commençons notre expédition, en flânant d'une rive à l'autre au gré des quelques ponts que nous croisons. L'un d'eux nous mène dans l'île de Versailles et son jardin japonais, un vrai petit coin de paradis.

12h

Le Bateau-Lavoir

Après cette balade bucolique, nous embarquons sur le Bateau-Lavoir. Cette guinguette éphémère est l'endroit parfait pour déguster les huîtres du marché accompagnées d'un verre de muscadet, d'un plat maison bio et d'une part de gâteau nantais, à l'arôme d'amandes et de rhum antillais. À l'heure de l'apéro, la terrasse s'étend jusque sur le quai Ceineray et se transforme, certains soirs, en bistro-concert.

14h

Le quartier historique du centre-ville

Si Nantes ne fait plus officiellement partie de la Bretagne, la ville en a longtemps été le chef-lieu, comme en témoignent certains vestiges médiévaux encore visibles dans le quartier historique du centre-ville. On peut donc tout aussi bien tomber sur des maisons à colombages et des hôtels particuliers que sur d'autres joyaux architecturaux: des immeubles de style haussmannien de la rue de Strasbourg à la colonne Louis-XVI de la place Maréchal-Foch.

16h

Château des ducs de Bretagne

Pour mieux comprendre ce pan historique, nous nous dirigeons vers le château des ducs de Bretagne, qui abrite également le musée d'histoire de Nantes. Derrière l'imposante forteresse, nous découvrons une cour bordée d'édifices en pierre de tuffeau qui détonnent par leur blancheur. Nous nous laissons ensuite tenter par le circuit organisé sur les remparts et qui offre une vue imprenable sur les douves réaménagées en jardin et sur la ville.

4, place Marc Elder chateaunantes.fr

18h

Le Lieu unique

Face au château s'élève une autre tour emblématique: celle de la biscuiterie LU, pour Lefèvre-Utile, connue dans le monde entier grâce à ses petits gâteaux du même nom. Reconvertie en centre culturel, l'ancienne usine accueille aujourd'hui un restaurant, une librairie, des salles d'exposition et de spectacle, une boutique et même un hammam! Mais surtout, on s'y retrouve pour boire un verre le long du canal, confortablement installés sur les chaises longues pour profiter des derniers rayons du soleil.

2, quai Ferdinand Favre lelieuunique.com

20h

La Crêperie jaune

À quelques minutes de marche, toujours dans la partie historique du centre-ville, l'effervescence commence à se faire sentir. Dans le quartier Bouffay, les terrasses sont déjà noires de monde. Nous suivons le mouvement et nous attablons à la Crêperie jaune, chaudement recommandée pour son authenticité et ses copieuses assiettes.

1, rue des Échevins

22h

La vie nocturne du quartier Bouffay

Après avoir dévoré le trio réglementaire galette de sarrasin-crêpe de froment-bolée de cidre, nous nous perdons dans les ruelles étroites aux pavés inégaux en dressant une longue liste des troquets que nous voulons essayer. Nous nous arrêtons ici et là pour un verre, comme tout le monde.

JOUR 2

10h

Le coeur du centre-ville

À l'ouest du quartier Bouffay, une autre partie du centre-ville témoigne du patrimoine architectural de Nantes. Pour la plupart reconstruites après les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, les places Graslin, Royale, de la Bourse et du Commerce sont devenues des lieux de rendez-vous incontournables, tout comme les rues adjacentes et leurs nombreux commerces.

12h

Les chantiers navals

Nous continuons notre balade en longeant la Loire, qui a permis à Nantes de se développer, notamment à la triste époque du commerce triangulaire, au cours du XVIIIe siècle. Nous passons par le quai de la Fosse, qui garde des traces de l'activité portuaire florissante, où les hôtels particuliers des riches armateurs côtoient les bars malfamés et les maisons closes fréquentés par les marins. Mais qu'importe la richesse des lieux, nous sommes surtout frappés par ces édifices penchés, à cause des sols marécageux sur lesquels ils ont été érigés. Sur notre chemin, nous nous arrêtons au Mémorial de l'abolition de l'esclavage, né de la volonté des Nantais de se souvenir de la traite négrière.

13h

La butte Sainte-Anne

Surplombant de 30 mètres la Loire, la butte Sainte-Anne était quant à elle le lieu de vie des ouvriers des chantiers. Nous nous promenons dans ce coin un peu oublié des touristes à la recherche de la fresque des Acadiens, qui pour certains ont élu domicile dans le quartier, ainsi que des statues de Jules Verne enfant et de son héros, le capitaine Nemo.

14h

Le musée Jules-Verne

Nous nous rendons ensuite au musée Jules-Verne, écrivain à l'imagination débordante dont les romans sont inspirés de l'histoire maritime de Nantes, où il est né et a grandi. Aujourd'hui encore, il contribue largement au développement culturel de la ville.

3, rue de l'Hermitage nantes.fr/julesverne

16h

Les Machines de l'île

Pour mieux comprendre l'univers de Jules Verne, il faut se rendre dans l'île de Nantes, cette zone industrielle en constante transformation depuis quelques années. Au-delà des projets d'urbanisation, ce sont surtout les Machines de l'île qui attirent aussi bien les Nantais que les touristes. Nous plongeons tête première dans l'imaginaire de l'auteur de Vingt mille lieues sous les mers en embarquant sur l'un des monstres mécaniques du carrousel des Mondes marins, haut de trois étages. Nous nous rendons ensuite vers les Nefs, cet espace d'exposition qui retrace le processus de création de ces machines hors du commun. En chemin, nous croisons le Grand Éléphant, colosse de 12 mètres de hauteur et de 48 tonnes, et ses passagers fascinés.

lesmachines-nantes.fr

18h

Le goûter électronique

Après en avoir pris plein les yeux, nous suivons le son de la musique électronique qui émane du Jardin des Berges, à quelques mètres d'ici. Nous nous affalons sur l'herbe et nous laissons bercer par le son des artistes et DJ qui se succèdent devant nous.

20h

Le Hangar à Bananes

Affamés, nous nous engouffrons dans la cohue des restaurants et des bars du Hangar à Bananes, réhabilité lui aussi en lieu de vie et de loisirs et consacré à la culture et à l'art. Nous empruntons le quai des Antilles et contemplons les quelque 18 Anneaux de Buren, dressés en mémoire des esclaves. Au loin, nous apercevons les grues de Titan, véritable patrimoine industriel de la ville. Finalement, nous terminons notre aventure nantaise à la Cantine du Voyage, ce lieu éphémère où l'on déguste produits régionaux et vins du pays, avant de nous lancer dans une partie de pétanque.

hangarabananes.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer