Les bébés peuvent manger des aliments allergéniques

Une nouvelle étude suggère que les parents n'ont pas besoin de patienter avant... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Une nouvelle étude suggère que les parents n'ont pas besoin de patienter avant d'offrir à leur enfant des aliments qui causent souvent des allergies, comme les arachides.

L'étude publiée lundi dans le Journal de l'Association médicale canadienne démontre que les bébés peuvent commencer à manger ces aliments entre quatre et six mois.

Et une fois que la nourriture potentiellement allergénique a été servie à l'enfant, il est important qu'il continue d'en manger sur une base régulière ou une allergie pourrait se développer.

Toutefois, l'étude précise qu'il serait bien pour les parents de visiter un allergologue s'il y a des antécédents d'allergies au sein de la famille.

Dans le passé, on recommandait aux parents de bébés à haut risque d'attendre 12 à 36 mois avant de servir de la nourriture allergénique comme le lait de vache, le soya, les arachides, les oeufs, le blé, le poisson, le sésame, les noix et les crustacés.

Des groupes, incluant la Société canadienne d'allergie et d'immunologie, suggèrent aux parents de servir des arachides aux enfants à haut risque entre quatre et 11 mois.

Un récent sondage a démontré que huit pour cent des foyers canadiens rapportaient au moins une allergie alimentaire.

Alors que les allergies sont en hausse, il est important de les prévenir, selon la coauteure de l'étude, la Dre Elissa Abrams, de l'Université du Manitoba.

Les mères n'ont pas besoin d'éviter de manger les aliments potentiellement allergéniques quand elles sont enceintes ou qu'elles allaitent, a-t-elle ajouté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer