Le yoga Bikram pas plus bénéfique que le yoga classique

Ses adeptes transpirent-ils pour rien? A la mode ces dernières années, le yoga... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Ses adeptes transpirent-ils pour rien? A la mode ces dernières années, le yoga Bikram, pratiqué par une température de 40 degrés, n'est pas meilleur pour la santé que les formes classiques de cette discipline traditionnelle, estime une étude publiée vendredi.

Le yoga Bikram a été mis au point par le controversé Bikram Choudhury, qui a fondé un véritable empire grâce à cette méthode popularisée par des stars aux États-Unis.

Il consiste dans l'enchaînement de 26 postures dans une salle chauffée à 40 degrés et humide à 40%.

Ses inconditionnels assurent qu'il permet de brûler davantage de calories que le yoga traditionnel et d'évacuer les toxines. Mais ses détracteurs estiment qu'il comporte des risques d'hyperthermie, voire d'accidents cardiaques.

Publiée dans le journal Experimental Physiology, une étude souligne que le yoga est bénéfique, notamment pour la santé vasculaire, indépendamment de la température à laquelle il est pratiqué.

«Le fait que l'environnement soit chauffé quand on pratique le yoga ne semble pas jouer de rôle dans l'amélioration de la condition vasculaire des participants», affirme l'une des auteurs de l'étude, Stacy Hunter, de la Texas State University.

L'étude a été faite sur 52 participants âgés de 40 à 60 ans, «sédentaires mais apparemment en bonne santé».

Ils ont été divisés en trois groupes: le premier pratiquait le yoga trois fois par semaine pendant douze semaines par une température de 40,5 degrés, le deuxième pratiquait le yoga trois fois par semaine pendant douze semaines par une température de 23 degrés, le dernier ne pratiquait pas le yoga du tout.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer