• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Santé 
  • > La vaccination ne représente pas un pire danger que la grippe 

La vaccination ne représente pas un pire danger que la grippe

Recevoir un vaccin contre la grippe peut diminuer le risque d'être atteint du... (photo Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

photo Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Helen Branswell
La Presse Canadienne

Recevoir un vaccin contre la grippe peut diminuer le risque d'être atteint du syndrome de Guillain-Barré (SGB), une rare maladie du système nerveux qui a été reliée à la vaccination, indique une nouvelle étude.

Selon cette étude menée par des chercheurs d'Ottawa, si la vaccination contre la grippe augmente légèrement le risque d'être atteint du SGB, attraper la grippe aggrave cette possibilité.

L'auteur principal de l'étude, Steven Hawken, de l'Hôpital d'Ottawa, souligne que dans la majorité des scénarios étudiés, la vaccination diminuait les risques.

Les résultats de cette recherche sont publiés dans le numéro de février du Emerging Infectious Diseases.

Le SGB est une maladie qui se caractérise par l'affaiblissement progressif des muscles, voire la paralysie des membres. La plupart des personnes atteintes récupèrent leur capacité physique mais la convalescence peut durer de quelques semaines à quelques années. Elle est mortelle dans environ quatre pour cent des cas.

La maladie est rare. On répertorie en moyenne une vingtaine de cas dans une population d'un million de personnes, a indiqué M. Hawken. Si cette entière population est vaccinée contre la grippe, le nombre de cas s'élève à 21.

Certaines causes du SGB ne sont pas encore connues. On sait que certaines infections aggravent le risque d'être atteint par la maladie. Selon un organisme américain, la majorité des cas surviennent quelques jours, voire quelques semaines, après une infection virale respiratoire ou gastro-intestinale.

Les chercheurs reconnaissent qu'il existe des scénarios où les risques de la vaccination dépassent ceux reliés à la grippe. M. Hawken rappelle toutefois que la possibilité d'être atteint par le SGB est très peu élevée. Il souligne qu'il existe plusieurs inconvénients à attraper la grippe. Il fait valoir qu'une grippe peut entraîner une pneumonie. Plusieurs milliers de personnes - surtout des personnes âgées - meurent de la grippe ou des complications reliées à cette maladie, chaque année au Canada.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer