• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Santé 
  • > Le vaccin contre la grippe serait moins efficace cette année 

Le vaccin contre la grippe serait moins efficace cette année

Les CDC recommandent aux médecins d'apporter une attention... (PHOTO ARCHIVES PC)

Agrandir

Les CDC recommandent aux médecins d'apporter une attention particulière aux patients les plus menacés par la grippe, comme les enfants de moins de deux ans, les aînés de plus de 65 ans et les gens souffrant de problèmes cardiaques, pulmonaires, immunitaires ou chroniques.

PHOTO ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
New York

Le vaccin contre la grippe pourrait être moins efficace cet hiver, préviennent des experts américains qui craignent que cela n'engendre davantage de maladies graves et de décès.

La saison de la grippe commence à s'accélérer, et les spécialistes indiquent que le vaccin protège mal contre la souche la plus courante jusqu'à présent cette année. Cette souche a tendance à entraîner davantage de décès et d'hospitalisations.

Le directeur des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le docteur Tom Frieden, a prévenu en conférence de presse que la saison grippale qui débute pourrait être pire que la normale, même s'il est impossible de prédire l'avenir.

Les CDC estiment néanmoins que le vaccin offre une certaine protection et recommande à la population de se faire vacciner.

L'efficacité du vaccin contre la grippe varie d'une année à l'autre. L'an dernier, son taux d'efficacité a été de 50 ou 55%, ce que les experts considèrent comme relativement bon.

Le vaccin de cette année devait protéger contre le virus grippal H3N2. Toutefois, l'émergence inattendue d'une toute nouvelle souche du virus pourrait maintenant en réduire l'efficacité. Le vaccin offre une protection efficace contre 48%  des échantillons de virus H3N2 analysés jusqu'à présent, ce qui signifie qu'il est moins efficace contre le 52% restant.

Les CDC recommandent aux médecins d'apporter une attention particulière aux patients les plus menacés par la grippe, comme les enfants de moins de deux ans, les aînés de plus de 65 ans et les gens souffrant de problèmes cardiaques, pulmonaires, immunitaires ou chroniques.

Les CDC ajoutent que ces patients devraient être vus le plus rapidement possible et possiblement traités avec un médicament antiviral, surtout cette année.

La grippe tue environ 24 000 Américains chaque année, selon les CDC.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer