À la santé de ... Sophie Faucher

Sophie Faucher... (Photo archives La Tribune)

Agrandir

Sophie Faucher

Photo archives La Tribune

Partager

Iris Gagnon-Paradis
La Presse

L'actrice Sophie Faucher se décrit comme une «fille en mouvement». Celle qu'on pourra voir à la fin de janvier dans la pièce Marius et Fanny, au Théâtre du Rideau Vert, puis en mars au Musée des beaux-arts de Montréal, où elle fera une lecture des correspondances de Frida Kahlo, est porte-parole pour la Traversée de la Gaspésie (TDLG) en ski de fond, qui se déroulera du 16 au 23 février.

Êtes-vous une sportive?

Je suis en mouvement! Je préfère suivre des cours avec un professeur qui m'amuse plutôt que d'aller au gym, car je suis complètement rébarbative aux machines! Il me faut un côté ludique. Cet automne, j'ai pris un cours de Tonus plus, qui comprend une petite chorégraphie de danse au début, puis des abdominaux, de la musculation et des étirements. C'est assez festif et ça m'a fait un bien fou!

Vous êtes porte-parole pour la TDLG en ski de fond. Vous pratiquez ce sport depuis longtemps?

J'ai une paire de skis de fond depuis quelques années, j'en fais un peu l'hiver près de chez moi, mais je les utilise surtout pendant la TDLG. J'adore cette semaine en plein air et cela m'aide vraiment à passer à travers l'hiver - même si cette année, je ne peux pas y assister, puisque je jouerai au théâtre.

Qu'est-ce qui vous plaît dans le ski de fond?

La beauté des paysages, prendre de l'air... Et glisser dans les pistes durant des jours complets, cela permet de faire le point, de réfléchir; c'est méditatif. Je crois vraiment aux vertus du plein air.

Par quels autres moyens gardez-vous la forme?

L'été dernier, par exemple, j'ai participé à la première Traversée de la Gaspésie à vélo. J'ai adoré découvrir un coin de pays en pédalant, c'est tellement beau! L'important pour moi, c'est de bouger et de m'aérer l'esprit. Je pratique aussi assez régulièrement le yoga chaud.

Pourquoi être active est-il important pour vous?

Quand arrive ce fameux mi-temps de la vie, on a intérêt à bouger davantage. L'organisme ralentit, donc il faut en faire plus pour se maintenir. Et dans mon métier, on se doit d'être en forme. Jouer au théâtre, c'est sportif!

Êtes-vous préoccupée par votre alimentation?

Je fais attention à ce que je mange, sans en faire une maladie. Depuis au moins deux ans, je participe au mouvement Lundi sans viande. C'est assez facile pour moi, car je consomme de moins en moins de viande.

Quel aliment végétarien conseillez-vous?

J'ai découvert de nouvelles pâtes au tofu Shirataki, que j'aime beaucoup.

Compléter la phrase: Pour moi, être en santé, c'est...

Être en accord avec soi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer