Rouget en écailles de pommes de terre

La chef Sophie Tabet, du restaurant Chez Sophie, a fait ses études de cuisine... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Festival Montréal en lumière

Arts

Festival Montréal en lumière

Consultez notre dossier complet sur le Festival Montréal en lumière 2011. »

La chef Sophie Tabet, du restaurant Chez Sophie, a fait ses études de cuisine et de gestion à l'Institut Paul-Bocuse, à Lyon. Pendant trois ans, elle y a appris ses bases de manière très rigoureuse, ce qui lui a ensuite ouvert les portes des plus grandes tables d'Europe.

Monsieur Paul n'acceptant pas les femmes dans sa cuisine, à l'époque, la diplômée a fait ses stages ailleurs. Elle a toutefois pris un repas gargantuesque à Collonges, avec quatre de ses camarades, considérés comme les meilleurs élèves de sa promotion.

Des recettes du maître, la chef a surtout conservé les sauces - «J'adore les sauces et j'en mets dans tous mes plats», avoue-t-elle - ainsi que la pâtisserie. Sophie Tabet aime pratiquer une cuisine assez simple, mais très goûteuse. Celle qui représentait le Québec aux Gold Medal Plates en Colombie-Britannique, la semaine dernière, s'est d'ailleurs fait dire par les juges du concours que ses plats étaient les plus gourmands. Elle est repartie avec la quatrième place.

Dans son restaurant de Griffintown, qui fêtera son troisième anniversaire en juin, la cuisine met parfois le rouget en écailles de pommes de terre au menu. Le plat est difficile à revisiter avec un autre poisson. «Parce qu'il est petit et fin, le rouget correspond parfaitement à la cuisson de la pomme de terre. Plus gros, le poisson ne serait pas assez cuit, et les pommes de terre seraient brûlées.»

Voilà un bel exemple de classique qui ne se prête pas aux traficoteries! Cela dit, Sophie fait parfois fi de la tradition. Plutôt que de servir le petit poisson avec la sauce à l'orange et à la crème, elle lui fait un joli coussin de velouté aux moules délicieusement anisé. Il ne se trouve personne pour s'en formaliser!




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Paul Bocuse l'éternel

    volet gastronomique

    Paul Bocuse l'éternel

    Peu de noms évoquent la grande cuisine française comme celui de Paul Bocuse. Ses plats emblématiques - la soupe aux truffes V.G.E., les quenelles en... »

  • Blanquette de veau et truffe sous la cendre

    Gourmand

    Blanquette de veau et truffe sous la cendre

    Ola Claesson, chef de l'Auberge Saint-Gabriel, a eu l'honneur de cuisiner pour Paul Bocuse quand il faisait partie de la brigade du Pré Catelan,... »

  • La soupe aux truffes V.G.E.

    Soupe

    La soupe aux truffes V.G.E.

    Le chef Riccardo Bertolino, de la Maison Boulud, a mangé chez Bocuse il y a quelques semaines à peine. Ce qui l'impressionne le plus chez monsieur... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer