Café Dei Campi: un trésor caché

La pâtissière Isabelle Deschamps (à droite) et son... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

La pâtissière Isabelle Deschamps (à droite) et son conjoint Nicola Vardaro (absent de la photo) ont ouvert le Café Dei Campi dans l'avant-boutique d'un bâtiment industriel, avec pour voisins un gym de CrossFit et une vitrerie.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

« Drôle d'emplacement pour un café », direz-vous. En effet, le Café Dei Campi s'est installé dans l'avant-boutique d'un bâtiment industriel, avec pour voisins un gym de CrossFit et une vitrerie. Qui plus est, il se trouve en pleine courbe du boulevard Rosemont, entre les deux « bras » du parc Père-Marquette. Cela dit, la boulangerie-pâtisserie vaut vraiment le détour, avec ses pâtisseries véganes décadentes.

Ce qu'on réalise, en pénétrant dans le petit espace, c'est que le comptoir à café, pâtisseries, pizzettes, soupes et maintenant sandwiches n'est que la partie visible d'une ambitieuse entreprise menée par des gens d'expérience.

À l'arrière, une grande cuisine de production sert à préparer ce qui est servi à l'avant, mais aussi à développer des recettes pour le Dépanneur Le Pick-Up, fameuse adresse du Mile-Ex. Les propriétaires sont d'ailleurs à la recherche de « colocs » (petites entreprises de conserves, camions de cuisine de rue, etc.) qui souhaitent profiter de l'espace pour préparer leurs délices.

Mais revenons au Cafe Dei Campi, qui est le « bébé » du couple formé par Nicola Vardaro et Isabelle Deschamps. Le premier, végétalien depuis une dizaine d'années, a travaillé au Pick-Up puis au Caffè San Simeon. Isabelle, pour sa part, était pâtissière au H4C, restaurant qui a proposé de la fine cuisine végétarienne et végane à plusieurs reprises.

Le Café Dei Campi offre notamment des pâtisseries... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Le Café Dei Campi offre notamment des pâtisseries véganes décadentes. «Notre but, c'est de faire des choses bonnes, qui s'adonnent à être véganes», déclare la pâtissière Isabelle Deschamps.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Les douceurs qu'ils proposent sont en partie d'inspiration italienne, pas particulièrement granos, malgré le « sans beurre », « sans oeufs » - « Notre but, c'est de faire des choses bonnes, qui s'adonnent à être véganes », déclare la pâtissière -, et franchement originales.

Les petits sablés au sésame, la tartelette aux noix et au caramel, les brioches aux pistaches et à la fleur d'oranger sont des variantes bienvenues à la pâtisserie plus classique. À notre dernière visite, le biscuit aux brisures de chocolat sortait du four et c'est l'un des meilleurs qu'on a mangés, avec sa pointe de sel pour l'équilibre. La tartelette aux pommes est pour sa part d'une divine simplicité.

Quant au café, origines italiennes obligent, c'est de l'espresso on ne peut plus classique qui est servi ici. Il est très bien préparé par Nicola, habitué de jouer les baristas. Et n'ayez crainte, on n'obligera pas les puristes à boire leur cappuccino avec du lait d'amande ou de soya.

Café Dei Campi

1360, boulevard Rosemont, Montréal

514 563-0649

>>>Visitez la page Facebook du café.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer