50e Super Bowl: à vos friteuses!

Nous avons cru bon de vous proposer des... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

Nous avons cru bon de vous proposer des recettes plutôt accessibles, moins « viandues », mais tout de même originales, pour apporter un peu de variété à votre menu du Super Bowl, demain soir.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La passion des Américains pour la friture n'a d'égale que leur amour du football. À la veille du 50e Super Bowl, nous vous proposons des recettes aussi différentes que décadentes pour accompagner vos ailes de poulet et vos côtes levées. À vos friteuses !

Ode au tout-frit

Les Américains n'ont pas le monopole de la friture. Les Japonais ont la tempura, les Vietnamiens les rouleaux impériaux et les Indiens les bhajis et les samosas... Mais nos voisins du Sud remportent la palme dans la catégorie « insolite ». Plus que toute autre culture, sans doute, ils ont exploré la variété d'ingrédients que l'on peut plonger dans un bain de gras bouillant.

Dans les foires américaines, par exemple, le festivalier peut goûter à de la bière ou à du cola frits (emprisonnés dans une pâte quelconque), à des beignets de beurre, à des jelly beans frits, à du « chicken fried bacon » (bacon frit comme du poulet), entre autres excès.

D'ailleurs, l'une des spécialités les plus notoires de la ville de Denver, domicile des Broncos (participants au 50e Super Bowl), ne manque jamais de faire sourciller les visiteurs. Les Rocky Mountain Oysters ou Prairie Oysters sont des testicules de veau frits. Si la chose vous intéresse, l'excellent restaurant Lili.Co (qui n'a rien, mais vraiment rien d'un hommage à la cuisine du Colorado !), a presque toujours des « couilles frites » à son menu. Le spécialiste des abats David Pellizzari est sans doute l'un des chefs montréalais les mieux placés pour rendre la chose digeste.

Nous avons toutefois cru bon de vous proposer des recettes plutôt accessibles, moins « viandues », mais tout de même originales, pour apporter un peu de variété à votre menu du Super Bowl, demain soir. Mais avant de mettre l'huile à chauffer, nous vous invitons à suivre les conseils ci-contre.

Plus que toute autre culture, sans doute, les... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Plus que toute autre culture, sans doute, les Américains ont exploré la variété d'ingrédients que l'on peut plonger dans un bain de gras bouillant. 

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Équipement

Même si vous ne pratiquez la friture que deux ou trois fois par année, mieux vaut s'équiper d'une friteuse pour des raisons de sécurité. On trouve de bons modèles pour une centaine de dollars. Choisissez un appareil équipé d'un thermostat précis et d'un filtre à huile efficace.

Sécurité

Attention aux feux de friture, qui se propagent très vite. Ils sont responsables de plusieurs incendies de maison chaque année. Mieux vaut donc éviter la friture en casserole. En outre, il faut bien assécher les aliments avant de les mettre dans l'huile, pour éviter les éclaboussures. Afin de minimiser les odeurs et d'éviter d'inhaler trop d'émanations de l'huile chauffée à haute température, on s'installe dehors ou sous une hotte efficace. Avec un extincteur à portée de main. On n'est jamais trop prudent.

Huiles

Pour la friture, on utilise une huile qui supporte bien la chaleur et dont le point de fumée est suffisamment élevé. L'huile d'arachide (point de fumée à 473 °F) est un classique. L'huile de canola (464 °F), l'huile de tournesol à teneur moyenne en acide oléique (482 °F) et l'huile d'olive neutre, donc non pressée à froid (428 °F - 464 °F), sont également de bons choix. Le gras animal, comme le lard ou le gras de canard, est également une option, si l'on n'en abuse pas ! L'huile filtrée peut être réutilisée de quatre à six fois.

La salade frite du Bishop & Bagg.... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 6.0

Agrandir

La salade frite du Bishop & Bagg.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Recette: salade frite

Une recette de Pelo Brisson-Tsavoussis, chef du Bishop & Bagg

Cette salade commandée au Pub de la rue Saint-Viateur, l'automne dernier, nous a laissé un souvenir impérissable !

Oignons marinés

Ingrédients

  • 1 oignon rouge moyen, tranché finement
  • 1/2 tasse d'eau
  • 1/2 tasse de vinaigre blanc
  • 2 c. à soupe de sucre blanc
Préparation

1. Déposer les oignons dans un contenant en verre ou en métal. Combiner l'eau, le vinaigre et le sucre dans une petite casserole et porter à ébullition. Mélanger jusqu'à ce que le sucre soit dissous. Verser sur les oignons.

2. On peut également ajouter une petite feuille de laurier et des flocons de piment au vinaigre en ébullition. Les oignons se conservent au réfrigérateur pendant des semaines.

Sauce romesco

Ingrédients

  • 2 poivrons rouges rôtis au four, pelés et épépinés (ou 1/2 tasse de poivrons marinés en pot)
  • 1/2 tasse d'amandes rôties au four
  • 2 c. à table de moutarde Dijon
  • 2-4 gousses d'ail (selon votre tolérance à l'ail et la taille des gousses !)
  • Jus d'un citron
  • 2 c. à soupe de vinaigre blanc
  • 2 c. à thé de sel
  • Une pincée de cayenne
  • 1 tasse d'huile d'olive
Préparation

1. Placer tous les ingrédients, sauf l'huile, dans un robot culinaire. Pulser jusqu'à ce que le mélange soit haché menu. Actionner à nouveau le robot et verser l'huile en filet continu jusqu'à ce que la sauce soit bien émulsifiée. La romesco peut servir de trempette, de tartinade dans les sandwichs, de condiment pour la viande, etc. Elle se conserve facilement une semaine au réfrigérateur.

La salade

Ingrédients

  • 1 chou-fleur, lavé et bien asséché, en bouquets de 2-4 cm
  • 1 livre de haricots verts, lavés, parés et bien asséchés
  • Sel et poivre
  • 1 tasse d'amandes rôties hachées grossièrement
  • 2 bonnes poignées de roquette
Oignons marinés, avec un peu de leur marinade

  • 1 tasse de sauce romesco
  • 1/2 tasse de parmesan, vieux cheddar ou autre fromage sec et salé
Préparation

1. Faire chauffer l'huile (325-350 °F). Frire les bouquets de chou-fleur, une petite quantité à la fois, jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres et dorés. Poser sur du papier essuie-tout ou sur un sac en papier brun. Bien assaisonner avec du sel et du poivre. Déposer dans un grand bol.

2. Frire les haricots jusqu'à ce que la peau commence à blanchir et à gonfler légèrement. Ils seront prêts beaucoup plus vite que les choux-fleurs. Déposer sur un papier pour retirer l'excédent d'huile, saler, poivrer et ajouter au bol avec le chou-fleur.

3. Tandis que les légumes sont encore chauds, ajouter les autres ingrédients, sauf le fromage. Goûter et rectifier l'assaisonnement si nécessaire. Verser dans une grande assiette de service. Parsemer de fromage et servir.

Visitez le site du Bishop & Bagg

Le Papas78 est un mélnage de patates douces... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 7.0

Agrandir

Le Papas78 est un mélnage de patates douces frites, de mayonnaise à l'ail et de fromage en grains. 

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Papas78

Une recette fournie par Grumman 78

Moitié poutine, moitié frites-mayonnaise, cette recette vous coupera le souffle comme un ballon de football en plein ventre !

Ingrédients

  • 4 tasses de patates douces, pelées et coupées en dés
  • 2 L d'huile végétale
  • 200 ml de mayonnaise (maison ou du commerce)
  • 1 gousse d'ail hachée
  • 2 gousses d'ail confites en purée
  • 1 piment jalapeño en brunoise
  • 1 c. à table de persil haché frais
  • 3/4 de tasse de fromage en grains haché grossièrement
Préparation

1. Faire chauffer de l'huile végétale à 225 °F. Blanchir les patates douces dans cette huile pendant 8-10 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Les retirer avec une cuillère à trous et égoutter sur du papier essuie-tout. Réserver.

2. Dans un bol, mélanger la mayonnaise, l'ail haché, la purée d'ail confit, le jalapeño et le persil. Réserver.

3. Déposer le fromage dans un grand bol à mélanger. Réserver.

4. Augmenter la température de l'huile à 350 °F. Replonger les patates dans l'huile pour les faire colorer pendant 2-3 minutes. Les retirer et égoutter le plus d'huile possible. Ajouter au fromage.

5. Avec une cuillère, mélanger doucement pour faire baisser la température des patates. Veiller à ce que la mayonnaise ne se sépare pas.

6. Ajouter la mayonnaise en mélangeant encore doucement, pour que les patates soient bien enduites. Servir.

Visitez le site de Grumman 78.

Les Hush Puppies sont une spécialité des États... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 8.0

Agrandir

Les Hush Puppies sont une spécialité des États du Sud. 

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Hush Puppies

Une recette de Colin Perry, chef copropriétaire de la Dinette Triple Crown

Ces beignets de maïs sont une spécialité des États du Sud. Ils sont au menu de la Dinette depuis son ouverture.

Ingrédients

  • 2 tasses de semoule de maïs de bonne qualité
  • 2 tasses de farine tout usage
  • 4 c. à thé de poudre à pâte
  • 1/2 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1 c. à table de sel de mer fin
  • 1/2 tasse d'oignon blanc émincé
  • 2 c. à table de jalapeños mariné émincé
  • 2 tasses de lait de babeurre
  • 2 oeufs
  • 1/4 de livre de gras de bacon (ou lard ou gras de canard)
Préparation

1. Faire fondre le gras de bacon dans une petite poêle et laisser refroidir. Il doit être liquide, mais pas chaud.

2. Dans un grand bol, mélanger (au fouet) la semoule de maïs, la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et le sel. Ajouter l'oignon et le jalapeño.

3. Dans un autre bol, fouetter les oeufs et le babeurre. Verser dans les ingrédients secs et plier à la maryse, pour éviter de trop mélanger.

4. Faire chauffer l'huile jusqu'à ce qu'elle atteigne 350 °F. Utiliser deux cuillères pour former des boules qu'on laisse délicatement tomber dans l'huile. Faire frire pendant 2-3 minutes, jusqu'à ce que les hush puppies soient bien dorés. Égoutter sur du papier essuie-tout ou des sacs en papier.

5. Servir chauds. Les hush puppies peuvent être accompagnés de sauce ranch.

Visitez le site de la Dinette Triple Crown.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer