La Martinique dans votre assiette

Martinique gourmande, c'est l'occasion de s'offrir une tranche... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Martinique gourmande, c'est l'occasion de s'offrir une tranche de nostalgie si l'on a aimé la Martinique, ou un avant-goût si l'on en rêve.

Photo Digital/Thinkstock

Fabienne Couturier
La Presse

En cet été finissant, plusieurs rêvent déjà de s'échapper sous des cieux plus tendres. Parmi les îles du Sud qui accueillent ces oiseaux migrateurs, la Martinique est peut-être celle où l'art de la table atteint les plus doux raffinements.

Et parmi les plus fiers ambassadeurs de la gastronomie martiniquaise, il y a Guy Ferdinand, chef propriétaire de deux restaurants de bonne tenue dans son île (curieusement baptisés Le Babaorum et Le Petibonum). Il était mardi à Montréal pour le lancement de Martinique gourmande, deux semaines durant lesquelles des bars et des restaurants de Montréal, de plus en plus nombreux, se mettent à l'heure des Antilles.

De quatre au début, il y a sept ans, le nombre d'établissements participants est passé cette année à 28. Cela va du restaurant gastronomique au bistro de quartier, en passant par des bars de tout calibre.

Du 13 au 28 septembre, tous mettront à l'honneur des plats ou des cocktails inspirés de la riche tradition martiniquaise. C'est le moment de goûter aux chatrou (petit poulpe en fricassée), calalou (soupe aux herbes potagères), matoutou (plat à base de crabe de terre) et autres colombo (variante antillaise du curry indien), l'occasion de s'offrir une tranche de nostalgie si l'on a aimé la Martinique, ou un avant-goût si l'on en rêve.

Infos:

www.martiniquegourmande.ca

www.lamartinique.ca




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer