• Accueil > 
  • Vins 
  • > Du vin «orange» à Saint-Jean-Port-Joli 

Du vin «orange» à Saint-Jean-Port-Joli

Les 18 000 pieds de vignes du vignoble... (PHOTO FOURNIE PAR LE VIGNOBLE)

Agrandir

Les 18 000 pieds de vignes du vignoble du Faubourg poussent sur une pente douce vers le fleuve.

PHOTO FOURNIE PAR LE VIGNOBLE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karyne Duplessis Piché

collaboration spéciale

La Presse

À Saint-Jean-Port-Joli, dans la région de Chaudière-Appalaches, on s'attend à trouver davantage des boutiques d'art que des vignes. C'est pourtant à cet endroit qu'est installé le Vignoble du Faubourg. Et les produits qu'on y découvre sont aussi originaux qu'inusités.

Mardi matin de juillet, les clients abondent dans la petite maison de bois du Vignoble du Faubourg. Ils sont accueillis avec un verre de vin blanc hors de l'ordinaire, appelé «vin orange».

«On fait notre blanc comme un rouge, explique le vigneron Sébastien Vaillancourt. On laisse la peau des raisins dans la cuve, comme si on faisait un vin rouge. Ça apporte plus d'arômes de fruits au vin et une couleur plus foncée.»

Le vin orange donne aussi une certaine notoriété au vignoble. Plusieurs restaurants proposent cette cuvée originale et peu commune sur leur carte.

Lorsqu'il a fondé son vignoble en 1999, M. Vaillancourt n'avait aucune expérience dans le domaine du vin. Pour produire ses premières bouteilles, il a reçu l'aide d'un oenologue originaire de Roumanie. Le spécialiste lui a enseigné des techniques moins conventionnelles, comme la macération des peaux de raisins verts pour produire le vin orange.

Et ce n'est pas son seul atout. Le vignoble sert aussi aux visiteurs un saucisson élaboré par l'entreprise Fou du cochon et scie de La Pocatière. La charcuterie est aromatisée avec le vin rouge produit sur le domaine et elle accompagne à merveille la dégustation.

Curieux de goûter ce saucisson? Le «Sipousse» au vin rouge du Vignoble du Faubourg est offert dans plusieurs épiceries fines du Québec.

fouducochon.com

Des vignes près du fleuve

Les 18 000 pieds de vignes poussent sur une pente douce vers le fleuve. D'un côté, les montagnes de Charlevoix offrent un paysage magnifique. De l'autre se dressent les Appalaches.

«Les gens ne peuvent pas s'imaginer que la vigne pousse ici», dit le vigneron.

À plus de 100 km à l'est de la ville de Québec, il est vrai que le climat est froid, précise sa fille, Marie-Noëlle Vaillancourt. Coup de chance, la famille a découvert que le vignoble jouit d'un climat plus tempéré, puisqu'il est situé près du fleuve. Ces quelques degrés supplémentaires sont bénéfiques pour la vigne. Ils ont de plus choisi des cépages hybrides comme le radisson et le prairie star, des variétés qui résistent mieux aux rigueurs de l'hiver.

Après 16 ans de travail, le vigneron débouche ses bouteilles avec beaucoup de fierté. Et pour la première fois, il fera bientôt sauter ses premiers bouchons de mousseux. Avec l'aide d'un frère du Sacré-Coeur, il a élaboré des bulles selon la méthode traditionnelle, soit la même que celle utilisée en Champagne. Sec et parfumé, le vin effervescent sera en vente d'ici la fin de l'été.

479, rue des Bourgault, Saint-Jean-Port-Joli, vignobledufaubourg.com

Bon à savoir

Le domaine n'accepte que l'argent comptant.

À Saint-Jean-Port-Joli, dans la région de... (PHOTO FOURNIE PAR LE VIGNOBLE) - image 2.0

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR LE VIGNOBLE

Comment s'y rendre

Le Vignoble du Faubourg est situé à 350 km de Montréal. Il faut compter 3h30 de route depuis la métropole et 1h15 depuis Québec. Pour ce faire, on roule sur l'autoroute 20 Est en direction de Rivière-du-Loup, puis on emprunte la sortie 400 vers L'Islet. On tourne ensuite à droite sur la route 285 Nord. Au bout, on tourne encore à droite sur la 132. On passe alors devant le Musée maritime du Québec, puis devant le restaurant La Queue de homard, connu pour sa poutine. Avant d'arriver au coeur de Saint-Jean-Port-Joli, on tourne à droite sur la rue des Bourgault. Le vignoble se trouve à gauche.

À déguster

Le Faubourg 2014 (vin orange), 14$

Ce vin orange a moins de personnalité que ceux provenant d'Italie vendus au Québec. Ses arômes nets, son attaque franche et sa bouche tannique en font néanmoins un blanc (orange) à découvrir. Sa robe est de couleur jaune soutenue. Son nez est discret. Il rappelle la pêche blanche et les fleurs. Sur les papilles, ce n'est pas très aromatique, mais la finale est corsée et parfaite pour accompagner les fromages. 12%

Vent de roses 2014, 14$

Un rosé sec, parfumé et qui contient seulement 10% d'alcool, quoi demander de mieux? C'est ce que propose cet assemblage de lucy kulhman et de frontenac gris. Dans le verre, sa couleur rosée est soutenue. Au nez, on s'imagine dans un champ de fraises avec des fleurs sauvages tout près. En bouche, on a une impression de douceur, de sucre, bien que le vin soit sec. C'est très bon! Et encore plus dans sa version effervescente. 10%

Le Faubourg (rouge) 2012 et 2013, 14$

Le rouge du domaine tire bien son épingle du jeu. La cuvée 2012 est poivrée et fruitée. Quant à la 2013, l'ajout de copeaux de bois lors de la vinification apporte des notes fumées et plus de tannins. Bien fait. 12%

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer