Le roi Salmane d'Arabie saoudite, plus retweeté que Trump

Donal Trump et le roi Salmane d'Arabie saoudite.... (AFP)

Agrandir

Donal Trump et le roi Salmane d'Arabie saoudite.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Genève

Le dirigeant dont les tweets sont les plus répliqués est le roi Salmane d'Arabie saoudite, loin devant le président américain Donald Trump, qui vient encore de créer le buzz après un tweet énigmatique, selon une étude publiée mercredi par le cabinet de conseil Burson-Marsteller à Genève.

L'étude, appelée «Twiplomacy», analyse chaque année (de début avril à fin mai) l'utilisation des comptes Twitter par les dirigeants et autorités nationales.

Il en ressort que chacun des tweets du président américain publié durant cette période a été répliqué 13 000 fois en moyenne.

Donald Trump est connu pour ses tweets à toute heure du jour et de la nuit allant du commentaire sur une performance à la télévision de l'acteur Arnold Schwarzenegger au «déficit commercial ÉNORME avec l'Allemagne». Mardi soir, il a glissé dans un tweet un drôle de mot, «covfefe», devenu très vite le sujet numéro un des conversations sur les réseaux sociaux.

Le roi Salmane utilise en revanche Twitter avec une extrême parcimonie, avec seulement 10 tweets. Mais ses écrits sur le réseau social sont répliqués près de 150 000 fois en moyenne.

Les analystes de Burson-Marsteller révèlent par ailleurs que depuis que Barack Obama, dirigeant dont le compte Twitter était le plus suivi, a quitté la Maison-Blanche, c'est le Pape François (33,7 millions d'abonnés) qui a pris la tête du classement, devant le compte personnel de Donald Trump, avec 30,1 millions d'abonnés, et le compte personnel du premier ministre indien Narendra Modi, avec 30 millions d'abonnés.

Parmi les dirigeants les plus suivis figurent également le président turc Recep Tayyip Erdogan (10,3 millions d'abonnés), et la responsable de la diplomatie indienne Sushma Swaraj (8 millions d'abonnés).

Pour cette étude, Burson-Marsteller déclare avoir analysé 856 comptes officiels et personnels de chefs d'État, de gouvernement et de diplomatie dans 178 pays.

Au sein du G7, la chancelière allemande Angela Merkel est la seule dirigeante à ne pas tweeter.

En Europe, le compte officiel du premier ministre britannique (5,1 millions d'abonnés) est le plus suivi. Quant au compte du nouveau président français Emmanuel Macron (plus d'un million d'abonnés), il est entré à la 5e place du classement des dirigeants européens, aux côtés du chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy.




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer