• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Flushing Meadows: toute une commande au niveau de la sécurité 

Flushing Meadows: toute une commande au niveau de la sécurité

Les mesures de protection incluent l'installation de caméras... (PHOTO KATHY WILLENS, AP)

Agrandir

Les mesures de protection incluent l'installation de caméras de surveillance en circuit fermé.

PHOTO KATHY WILLENS, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tom Hays
Associated Press
NEW YORK

Dans un coin moins fréquenté du Billie Jean King National Tennis Center, une imposante clôture noire en métal rappelle le défi que pose l'organisation des Internationaux de tennis des États-Unis, en termes de sécurité.

La clôture avoisine un terrain dont la capacité est passée de 6000 à 8000 places. Plus tôt cette année, la police de New York a insisté pour que cette clôture soit renforcée pour absorber un choc avec un camion rempli d'explosifs.

Les attaques ou tueries en Europe et aux États-Unis amènent encore plus de vigilance. Le tournoi en soi est déjà toute une commande : 700 000 spectateurs en deux semaines, 19 terrains de tennis et de nombreux passages surélevés pour les piétons.

Les officiels ne rapportent pas de menace crédible en vue du tournoi, dont la dernière journée va coïncider avec le 15e anniversaire du 11 septembre. Mais le NYPD, qui compte habituellement des centaines de policiers au complexe et dans les environs, prévoit être encore plus présent cette année. L'organisation fait aussi appel à 300 agents de sécurité.

Les mesures de protection incluent l'installation de caméras de surveillance en circuit fermé, dont certaines dans les hauteurs du Stade Arthur Ashe, qui peut recevoir 23 771 personnes. Il y aussi des appareils pour détecter les risques chimiques, biologiques ou de radiation.

« J'ai déjà fait savoir que ce sera visible, le fait que la sécurité a été rehaussée, a dit Michael Rodriguez, qui est responsable de la sécurité à l'événement. Et les gens devraient voir ça comme une bonne chose. »

Rodriguez a déjà été un sergent-détective de la police new-yorkaise, ainsi qu'un superviseur auprès de la Joint Terrorism Task Force, qui regroupe des agences fédérales dans la lutte au terrorisme. Il discute deux fois par jour avec les forces de l'ordre locales ou fédérales.

Tout juste à l'extérieur du centre de tennis, le NYPD disposera d'agents lourdement armés pouvant réagir dans l'immédiat aux attaques terroristes. Il y aura de plus des agents en civil dans la foule et des contrôles tels que les détecteurs de métal, semblables à ceux des aéroports.

On a établi un rigoureux système d'inspection pour les 1600 et plus camions qui feront des livraisons pendant le tournoi. Les livreurs obtiennent un code à barres et sont expressément dirigés vers un poste d'inspection à l'écart, avant de pouvoir entrer sur le site.

La semaine dernière, les officiels de la USTA ont rencontré leurs vis-à-vis de Roland-Garros et des autres tournois majeurs à Flushing Meadows, pour discuter des questions de sécurité.

« Tout peut arriver, mentionne Rodriguez. La question est, que faisons-nous pour minimiser les risques? »

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer