Novak Djokovic atteint la finale à Cincinnati

Novak Djokovic... (PHOTO JOHN MINCHILLO, AP)

Agrandir

Novak Djokovic

PHOTO JOHN MINCHILLO, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Joe Kay
Associated Press
MASON, Ohio

Novak Djokovic a dû venir de l'arrière pour vaincre un qualifié afin d'obtenir une autre opportunité de décrocher le titre qui lui a toujours échappé. Le prochain obstacle sur sa route: Roger Federer, qui a triomphé plus souvent que quiconque à Cincinnati.

Djokovic, le numéro un mondial, a finalement éliminé Alexandr Dolgopolov en trois manches, 4-6, 7-6 (5), 6-2 en demi-finale samedi après-midi.

Il croisera le fer avec Federer, un sextuple champion qui n'a jamais perdu un match de championnat à Cincinnati.

En comparaison, le Serbe n'a jamais gagné le tournoi - la seule des neuf étapes du circuit Masters de l'ATP à lui avoir échappé. Djokovic a un dossier de 0-4 en carrière en finale à Cincinnati, où il n'a même pas pu s'adjuger un set.

«Je me suis donné la chance de décrocher un autre titre, a commenté Djokovic. C'était l'objectif et c'était mon souhait en venant ici à Cincinnati. De toute évidence, au fil des ans, c'était toujours très frais dans ma tête, la possibilité d'écrire une page d'histoire, et évidemment ça me motive encore plus cette fois-ci.

«En gardant ça en tête, ça m'a permis de surmonter les obstacles et de remporter des matchs plus difficiles, comme celui d'aujourd'hui.»

Federer a exploité son excellent service pour disposer d'Andy Murray 6-4, 7-6 (6) dans l'autre demi-finale.

Il s'agit de son premier tournoi depuis qu'il a vaincu Murray en sets consécutifs à Wimbledon avant de s'incliner devant Djokovic en finale. Et il semble être en grande forme, particulièrement au service.

Il n'a pas été brisé en quatre matchs, pour un total de 29 jeux au service. Il n'a perdu que 14 points au service, en route vers une cinquième victoire d'affilée contre Murray.

D'autre part, Dolgopolov, un Ukrainien qui occupait le 66e rang au classement mondial, avait atteint le tableau principal du tournoi en passant par les qualifications.

Vendredi, il était devenu le premier qualifié depuis 1994 à obtenir son laissez-passer pour les demi-finales de ce tournoi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer